voir votre panier
Wolfgang, prince d’Anhalt-Köthen ?
CRANACH le Jeune
Photo : © Devleeschauwer Christian

Wolfgang, prince d’Anhalt-Köthen ?

Lucas CRANACH le Jeune (attribué à)
École, pays : Allemagne
Wittemberg, 1515 - Weimar, 1586
vers 1540
Détrempe, pierre noire, estompé sur papier vergé à la forme filigrané collé en plein sur carton
Feuille H x L en cm : 31,5 x 20,7
saisie révolutionnaire, 1795
Musée des Beaux-Arts (inv. 795.1.271)

« Les Cranach de Reims » sont les photographies d’hier des personnalités de l’Allemagne protestante au même titre que les crayons des Clouet le sont pour les personnalités de la France du XVIe siècle. Ils ont été acquis en 1752 par la Ville de Reims grâce au legs d’Antoine Ferrand de Monthelon, directeur de l’école de dessin – l’une des premières créées en France – et forment une collection qui doit sa renommée à ces portraits dessinés, rares dans l’oeuvre de Cranach – treize au total. Dessinés sur le vif, avec une technique rapide associant la pierre noire pour la vivacité du trait et l’estompe des modelés à la détrempe qui permet des indications de couleurs, ils fascinent toujours. Facilement transportables, ils servent de modèles qui peuvent être habillés, coiffés en fonction de la mode et des besoins, et reproduits sous toutes les formes (peinture, vitrail, médaille, miniature, tapisserie). En 2015, à la suite de la rétrospective consacrée à Lucas Cranach le Jeune à Wittenberg, cette série exceptionnelle a été attribuée à l’oeuvre révélé de Cranach le Jeune, fils de Cranach l’Ancien.

Ici, il s’agit vraisemblablement d’un portrait de Wolfgang, prince d’Anhalt-Köthen
Fils du prince de Valdemar d’Anhalt-Köthen et de Marguerite, comtesse de Schwarsbourg, Wolfgang (1492-1566) étudie à l’université de Leipzig. À la mort de son père, il a seize ans. Comme Philippe Ier de Poméranie, il prend la succession de l’une des plus anciennes familles d’Allemagne, la maison d’Anhalt d’Ascanie. En 1521, à la diète de Worms, le prince devient ami et disciple de Luther. En 1530, il signe, à la diète d’Augsbourg, la confession de foi évangélique, rédigée par Melanchton et devient vite l’un des fondateurs de la ligue de Schmalkalde. À la suite des nombreux voyages qui servent la Réforme, Luther le surnomme « légat de Dieu ». En 1547, mis au ban de l’empire par l’empereur Charles Quint, il se réfugie dans les montagnes du Harz. Ce n’est qu’en 1552 qu’il rentre en possession de ses états, dont, durant ses dernières années, il confie le gouvernement à ses cousins. À sa mort, en 1556, il est enterré dans l’église Saint-Barthélémy à Zerbst, où l’on peut encore lire une longue épitaphe à sa mémoire.

Si Wolfgang d’Anhalt est surtout connu pour avoir introduit et propagé la Réforme dans ses états, il l’est également pour son caractère enjoué et pour son courage, sa vigueur physique, ses habitudes chevaleresques et son habileté aux exercices du corps.

Cet homme de caractère a longtemps été identifié comme étant Jean-Frédéric le Magnanime, électeur de Saxe et grand commanditaire de Cranach (Cranach l’Ancien, 1531, Paris, Louvre). Le style du dessin, l’âge probable du modèle nous orientant vers 1540 et des comparaisons avec d’autres visages peints – eux-mêmes ré-identifiés – nous ont amenés à reconnaitre celui du prince Wolfgang d’Anhalt (Cranach, « Chasse au cerf », 1545, Madrid, musée du Prado ; monogramme I.S, copie d’un portrait perdu, autrefois au musée de Gotha ; copie, Bâle ; Cranach le Jeune, « Le Baptême du Christ » Zerbst, église Saint- Barthélémy). Une autre hypothèse évoquant Philippe Ier de Brunswick- Grubenhagen (1476-1551), fervent partisan de la Réforme, est à mentionner. Cette proposition est séduisante car elle nous relie à Ernest et Catherine de Brunswick-Grubenhagen, ses enfants, figurant dans la série de Reims. Cependant, elle ne convainc pas totalement (relief de Philippe Ier, duc de Brunswick-Grubenhagen, château de Bernburg ; estampe post-mortem ; Hans Cranach, dessin, Erlangen, Graphische Sammlung der Universitätsbibliothek) si l’on prend notamment en compte l’âge supposé du modèle d’environ quarante ans. Pour cela, il est préférable de rester prudent et de laisser une interrogation sur l’identification de ce personnage. [M-H Montout-Richard, 2016]

Notice complète

Description

Portrait, visage de trois-quarts droit.


Sujet/Thème
portrait tête de trois-quarts barbe prince saxon
Personne/Collectivité
Anhalt-Köthen Wolfgang d'

Création

titre attribué
Wolfgang, prince d’Anhalt-Köthen ?
titre attribué
Portrait présumé du prince Wolfgang d'Anhalt
attribué à
Lucas CRANACH le Jeune
Wittemberg, 1515 - Weimar, 1586
École, pays : Allemagne
Epoque, datation : vers 1540
ancienne attribution
Lucas CRANACH l'Ancien
Kronach, 1472 - Weimar, 1553
École, pays : Allemagne
Lieu : Königsberg (Allemagne)
Epoque, datation : vers 1545 ; vers 1540
ancienne attribution
Albrecht DÜRER
Nuremberg, 1471/05/21 - Nuremberg, 1528/04/06
École, pays : Allemagne
ancienne attribution
Hans Le Jeune HOLBEIN
Augsbourg, 1497 - Londres, 1543
École, pays : Allemagne

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Détrempe, pierre noire, estompé sur papier vergé à la forme filigrané collé en plein sur carton
Technique
détrempe pierre noire estompé collé en plein
Support
papier vergé papier filigrané carton

Feuille H x L en cm
31,5 x 20,7
H x L x E en cm avec cadre
47,4 x 33,7 x 3,5
Montage H x L en cm
39,2 x 25,9
Sous-Verre H x L x E en cm
40,3 x 26,7 x 1,7
Hauteur en cm
31,5
Largeur en cm
20,7
Montage hauteur en cm
39,2
Montage largeur en cm
25,9
Montage hauteur en cm
40,3 (sous-verre)
Montage largeur en cm
26,7 (sous-verre)
Montage épaisseur en cm
1,7 (sous-verre)
Hauteur avec cadre en cm
47,4
Largeur avec cadre en cm
33,7
Épaisseur avec cadre en cm
3,5

Contexte

Oeuvre en rapport

  • CADRE_0224 Cadre doré mouluré vitré Cadres vides\MBA - encadrant

Inscription

  • filigrane
    en bas au centre, F entouré. Moulin de Francfort sur le Main créé vers 1530 (cf. Briquet 8153)
  • paraphe
    en haut à droite, trace, incertain, Lelarge (?)
  • marque de transit ; étiquette
    au dos, en haut, LP ART
  • cachet MBAR
    au dos, en bas à droite
  • cachet MBAR (3)
    au dos, en bas à droite
  • marque d'exposition ; étiquette
    au dos, du cache protecteur [ancien montage]
    Exposition XVIè s. européen, 1965
  • numéro pochoir rouge
    sur le cadre, au dos, en haut à droite
    1194
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
795.1.271

Statut administratif

  • 795.1 saisie révolutionnaire , 1795 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, Regard sur... Cranach
    Reims, 2016
    MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène notice 3 reproduction couleur, non paginé
  • Von Meisterhand : die Cranach-Sammlung des Musée des Beaux-Arts de Reims
    Munich, 2015
    HOFBAUER Michael, pages 18-42, cité page 28, reproduction couleur page 29 ; GRIMM Claus, pages 44-50, cité page 46 ; MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, pages 58-62, cité pages 59 et 60 ; Kat 6 in Bibliographie page 66
  • Lucas Cranach der Jüngere Entdeckung eines Meisters
    Munich, 2015
    MESSLING Guido, Essai pages 114-123, cité page 121 et 123 ,cité page 318, notice KAT.3/10 page 320 reproduction couleur page 321
  • MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, 2010
    Texte rédigé par Marie-Hélène MONTOUT-RICHARD, Attachée de conservation
  • MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, Cranach l'Ancien et le Jeune
    Reims, 1994
    Reproduction couleur page 44, notice pages 45-49, cité pages 14, 86.

Exposition

  • Regard sur... Cranach Musée des Beaux-Arts de Reims
    25/03/2016 - 04/04/2016
  • Lucas Cranach the Younger - Discovering a master WITTEMBERG, Collegium Augusteum
    26/06/2015 - 01/11/2015
  • 1913-2013 : 100 ans, 52 000 oeuvres Musée des Beaux-Arts de Reims
    07/12/2013 - 18/05/2014
  • Trésors des musées de Reims Salzbourg - Palais et jardins de Mirabell
    04/07/1973 - 30/09/1973
  • Le XVIe siècle européen : peinture et dessins dans les collections publiques françaises, 1965-1966 Petit Palais-Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
    10/1965 - 01/1966

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche