voir votre panier
Vantaux de cabinet plaqués d’ébène sculpté et gravé en paire : vantail gauche
ANONYME PARISIEN 17ème siècle
Photo : © Christian Devleeschauwer

Vantaux de cabinet plaqués d’ébène sculpté et gravé en paire : vantail gauche

ANONYME PARISIEN 17ème siècle
École, pays : Paris
Paris - 1ère moitié 17e siècle
Bois, placage d'ébène, fer
H x L x P en cm : 77,1 x 62,8 x 7,25 (hors-tout)
Achat ANONYME, 1834
Musée des Beaux-Arts (inv. 834.1.1.1)

Ces vantaux de cabinet dissimulaient un corps d’armoire, probablement muni de tiroirs et de casiers, supporté par un piètement élevé. Meuble somptueux destiné à contenir des objets précieux, il était réservé aux demeures aristocratiques.

Le décor sculpté des octogones sur les faces principales est emprunté aux scènes de l’Ariane de Jean Desmarets de Saint Sorlin (1595-1676), roman écrit en 1632 dont le sujet est une aventure à rebondissements mettant en scène Néron, entre autres héros, dans des lieux comme Rome, Syracysen Ostie et Corinthe. La première édition, illustrée de 18 gravures d’Abraham Bosse d’après des dessins de Claude Vignon, paraît en 1639 à Paris.

Les cabinets plaqués d’ébène ont été fabriqués en France dès la fin du 16ème siècle, sans doute à l’origine par des artisans flamands attirés par Henri IV. Les plus somptueux, sculptés en bas-relief, datent du milieu du 17ème siècle de la régence d’Anne d’Autriche.
[S. Hellal, 2004]

Notice complète

Description

Paire de vantaux de cabinet en placage d’ébène, gravés au revers et sculptés en bas-relief sur la face principale. Les deux vantaux extérieurs présentent une composition géométrique où s’inscrit le décor figuré. Le décor est allégorique dan les quatre pentagones aux angles avec huit figures : en haut le matin, le repos de midi, la chasse, le sommeil ou la nuit, en bas : les quatre saisons. Chacun des médaillons octogonal central est sculpté d’une scène dont le sujet est tiré du roman l’Ariane de Jean Desmarets de Saint Sorlin. Sur l’un des vantaux : l’héroïne, Ariane, tient par la bride un cheval que Mélinte, autre héros du roman, va monter. Les revers sont ornés d’un travail de gravure offrant, au centre, deux paysages carrés avec double encadrement floral. Espagnolette, ferrures.


Sujet/Thème
armoire sujet mythologique littérature paysage Desmarets de Saint-Sorlin, Jean : Ariane, 1632
Date
17e siècle

Création

Titre
Vantaux de cabinet plaqués d'ébène sculpté et gravé en paire : vantail gauche
Dénomination
vantail
Dénomination
paire
Dénomination
cabinet
Dénomination
élément
ANONYME PARISIEN 17ème siècle
École, pays : Paris
Lieu : Paris
Epoque, datation : 1ère moitié 17e siècle

Technique

Domaine
mobilier

Libellé
Bois, placage d'ébène, fer
Matière
ébène fer métal
Technique
ébénisterie placage martelé cloué chevillé

H x L x P en cm
77,1 x 62,8 x 7,25 (hors-tout)
H x L x P en cm
75,7 x 62,8 x 4,2
H x L x P en cm
112,4 x 174 x 36,3 (en paire)

Contexte

Usage

ameublement
Date d'utilisation
17e siècle
Lieu d'utilisation
Verzy, abbaye Saint-Basle
Notes
"Présumées venir de l'abbaye de Saint-Basle", abbaye bénédictine de Verzy [source : registre A]

Oeuvre en rapport

Inscription

  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
834.1.1.1

Statut administratif

  • 834.1 Achat ANONYME, 1834 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Référence

Bibliographie

  • LORIQUET Charles, Catalogue historique & descriptif du musée de Reims. Peinture, sculpture, dessins & toiles peintes précédés d'une introduction
    Reims, 1881
    n° 10

Exposition

  • Cyrano de Bergerac, 1985

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche