voir votre panier
Souvenir du lac d’Albano
COROT
Photo : © Devleeschauwer Christian

Souvenir du lac d’Albano

Camille COROT (peintre)
École, pays : France
Paris, 1796 - Paris, 1875
entre 1865 ; et 1870
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 54,4 x 73,3
Legs Jean-Pierre LUNDY, 1887
Musée des Beaux-Arts (inv. 887.3.51)

Le lac d’Albano et les environs de Castel Gandolfo — ville surtout célèbre pour abriter la résidence des papes — furent l’un des lieux de travail favori des peintres séjournant en Italie aux XVIIIe et XIXe siècles ; joignable aisément depuis Rome, le site proposait de nombreux points de vue sur le lac et ses rives boisées. Deux des modèles des Corot, Pierre-Henri de Valenciennes et Achille Etna Michallon, y travaillèrent, aimant à y étudier les jeux des ciels mouvants et de l’eau dormante ridée par le vent. Lors de son premier voyage en Italie, Corot avait quant à lui travaillé longuement dans la région du lac d’Albano, en novembre 1826 et durant l’été 1827 ; il semble d’ailleurs que ses principaux souvenirs des environs de Castel Gandolfo proviennent de ce séjour, puisque nous savons qu’il n’était pas descendu jusqu’au Latium durant son deuxième voyage de 1834 et que nous ne connaissons aucune mention d’un passage à Castel Gandolfo à l’occasion du troisième séjour de 1843.

Dans ce tableau, Corot reprend donc un cadrage qu’il appréciait particulièrement : un premier plan d’herbes et de fleurs ; un deuxième plan, sombre parce que situé dans l’ombre, placé comme un décor de théâtre qui sépare la composition en deux, avec à gauche une partie bouchée par les arbres et, à droite, une partie ouverte vers les lointains ; un troisième plan, très clair et lumineux, constitué du ciel et des lointains. Le jeu des arbres, parfois imposants et aux feuillages épais, parfois grêles et dénudés, donne à l’ensemble un rythme visuel particulièrement animé. Ici, l’équilibre entre les frondaisons, qui abritent un pâtre et ses chèvres, et la luminosité de l’arrière-plan, avec cette belle vue sur Castel Gandolfo, apparaît tout à fait réussie.

Corot abordera plusieurs fois, avec d’innombrables variantes, ce thème du souvenir de Castel Gandolfo et des rives du lac d’Albano ; le musée du Louvre possède ainsi une version (R.F. 769) très proche de celui-ci, inversée dans sa composition, le groupe d’arbres bouchant la composition et le chevrier étant placé sur la droite ; de même, un autre tableau conservé au musée des Beaux-Arts de Caen, « Les Chevriers des îles Borromées », a longtemps été identifié comme « Les Chevriers de Castel Gandolfo », mais quelle que soit sa localisation — Corot, nous l’avons vu, jouait souvent avec ses souvenirs —, nous y retrouvons une composition similaire, quoique plus complexe. En suivant la datation proposée par Alfred Robaut dans son catalogue raisonné et en s’appuyant sur la mention manuscrite et autographe, « 1866 », portée sur le tableau de Caen, nous pouvons situer le moment où Corot travaillait le plus sur ce thème entre 1865 et 1870. [V. Pomarède, 2009]

Notice complète

Description

Paysage de lac au bord duquel se distingue une ville dont émergent le dôme d’une église et une tour fortifiée, vu d’un point haut sur lequel se trouve un berger, appuyé contre un arbre, autour duquel son troupeau paisse.


Sujet/Thème
paysage lac effet de perspective ombre ville église dôme tour reflet montagne berger troupeau chèvre végétation arbre rocher chapeau bâton nuage
Lieu
Albano Castel Gandolfo

Création

Titre
Souvenir du lac d'Albano
peintre
Camille COROT
Paris, 1796 - Paris, 1875
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : entre 1865 ; et 1870

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
54,4 x 73,3
H x L x E en cm avec cadre
88,5 x 107,7 x 8,5
Hauteur en cm
54,4
Largeur en cm
73,3
Hauteur avec cadre en cm
88,5
Largeur avec cadre en cm
107,7
Épaisseur avec cadre en cm
8,5

Contexte

Inscription

  • signé
    en bas à gauche
    Corot
  • marque de musée ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut à gauche, étiquette fragmentaire, mention à l'encre
    Musée de / Reims
  • numéro pochoir rouge
    sur le cadre, au dos, en haut à gauche
    1140
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, MICHAUX & GUÉRIN
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, Liège 1939
  • annotation ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut à droite, au crayon-feutre rouge
    C / 3 / 20
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en haut à droite, sur étiquette précédente, au crayon graphite
    22
  • marque de doreur ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en bas, GAMBA
  • annotation ; numéro Sartor
    sur le cadre, au dos, en bas, au crayon noir, effacé
    Musée de Reims 114
  • numéro
    sur le cadre, au dos, à gauche, au crayon-feutre
    19
  • inscription concernant le donateur
    sur le cadre, au dos, à gauche, au crayon-feutre, effacé
    Lundy
  • numéro Sartor
    sur le châssis, à la peinture blanche, à deux reprises
    S 114
  • numéro
    sur le châssis, à gauche, au crayon-feutre rouge
    11
  • marque de transit
    sur le châssis, en haut, EXPRESS TRANSPORT
  • marque de transit ; étiquette
    sur le châssis, en bas, IAT Japon
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
887.3.51

Statut administratif

  • 887.3 Legs Jean-Pierre LUNDY, 1887 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Towards Impressionism. Landscape Painting from Corot to Monet
    Bâle, 2017
    cat. 15 : détail couleur page 42 et légende page 43, cité page 44, reproduction couleur et légende pages 92 et 129
  • LIOT David, De Corot à l'art moderne : souvenirs et variations
    Paris, 2009
    POMAREDE Vincent notice III et reproduction couleur page 161
  • GUELTON Bernard, L'exposition Interprétation et réinterprétation
    Paris, collection "L'ouverture philosophique", 1998
    reproduction page 37, cité page 45
  • La collection Lundy, 100 tableaux du XIXe siècle
    Reims, 1997
    DELOT Catherine notice n° 18 et reproduction couleur page 38
  • POMARÈDE François, Exposition du Musée Saint-Denis, Reims
    Tokyo, 1986
    n° 20 reproduction

Exposition

  • Brain Trust - Autour du paysage français au XIXème siècle Municipal Museum of Art de Kitakyushu
    25/07/2020 - 06/09/2020
  • Towards impressionism - Landscape painting from Corot to Monet Cornell Fine Art Museum Rollins College of Winter Park
    20/01/2018 - 08/04/2018
  • Towards Impressionism - Landscape Painting from Corot to Monet Frye Art Museum of Seattle
    05/05/2018 - 29/07/2018
  • La collection Lundy, 100 tableaux du XIXe siècle Musée des Beaux-Arts de Reims
    21/06/1997 - 23/11/1997
  • Exposition du musée Saint-Denis, Reims Musée départemental d'Art d'Okayama
    03/02/1987 - 01/03/1987

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche