Photo : © AD/GrandReims

Scène de danse dans une rue de Tanger (étude)

Alfred DEHODENCQ (attribué à)
École, pays : France
Paris, 1822/04/23 - Paris, 1882/01/02
2e moitié 19e siècle ; Orientalisme
Crayon noir et crayon graphite sur papier vergé
Feuille H x L en cm : 26,9 x 41,8
Don Jeanne Octavie SÉAILLES, 1924
Musée des Beaux-Arts (inv. 924.2.2)

Formé par le peintre d’histoire Léon Cogniet à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, Alfred Dehodencq poursuit sa carrière en Espagne, puis au Maroc où il résidera à plusieurs reprises. Artiste réputé en son temps pour ses qualités de coloriste et ses « aptitudes ethnographiques », vantées par Théophile Gautier, Dehodencq est aussi un grand dessinateur. A chacun de ses voyages, il s’émerveille, cherche à capter la lumière des paysages, l’ambiance des rues. Il aime saisir les spécificités de la foule bigarrée et rendre à chacun ses particularités. Ses croquis et études, souvent réalisés rapidement au fusain, traduisent sa fougue et l’intensité de ses rencontres.

Repris dans ses tableaux, ils participent d’une composition souvent complexe, au style réaliste.

Ici, le dessin est une étude plus aboutie, avec traces de mise au carreau. Ainsi, l’artiste peut reproduire sa composition dans un format supérieur. Le sujet, évoquant sans doute une fête traditionnelle d’Haratins, habitants noirs du Sahara, nombreux au Maroc, est celui de Scène de danse dans une rue de Tanger, huile sur toile, dont il existe au moins deux versions. La première est vraisemblablement le tableau exposé au Salon en 1874 (Paris, musée d’Orsay) et la seconde, plus petite, une variante (vente Drouot, Paris, 7 février 2003).

Cette feuille ainsi qu’une autre conservée au musée des Beaux-Arts de Reims proviennent de la collection de Gabriel Séailles, historien de la philosophie, qui a publié, en 1885, une riche monographie consacrée à l’artiste. [M.-H. Montout-Richard, 2022]

Notice complète

Description

Scène de genre représentant un groupe de personnages dans un cadre urbain. Les figures jouent de la musique et dansent. Elles portent des turbans ou des fez. On ne distingue pas leur visage. En arrière-plan, une tour et une colline.


Sujet/Thème
scène de genre orient (thème) effet de perspective fête cadre urbain ville rue tour marché groupe de figures cavalier danse musique instrument de musique tambour noir africain esclave
Lieu
Tanger

Création

titre attribué
Scène de danse dans une rue de Tanger (étude)
Stade de création
étude
Stade de création
dessin mis aux carreaux
ancien titre attribué
Danse de nègres
attribué à / dessinateur
Alfred DEHODENCQ
Paris, 1822/04/23 - Paris, 1882/01/02
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 2e moitié 19e siècle ; Orientalisme

Technique

Domaine
dessin mémoire de l'esclavage

Libellé
Crayon noir et crayon graphite sur papier vergé
Technique
crayon graphite crayon noir
Support
papier vergé

Feuille H x L en cm
26,9 x 41,8

Contexte

Inscription

  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
924.2.2

Statut administratif

  • 924.2 Don Jeanne Octavie SÉAILLES, 1924 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche