voir votre panier
Saint Pierre frappe de mort Ananie
HÉLART
Photo : © Devleeschauwer Christian

Saint Pierre frappe de mort Ananie

Jean HÉLART (attribué à)
École, pays : France
Reims, 1618 - Reims, 1685/01/12
France - vers 1645 ; vers 1653
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 238 x 342,5
saisie révolutionnaire, 1795
Musée des Beaux-Arts (inv. 795.1.121)
Notice complète

Description

A l’entrée du Temple, au sommet des marches, Saint Pierre entouré de fidèles ; au bas des marches, Ananie tombe à terre.


Sujet/Thème
scène biblique saint Pierre disciple saint Jean bénédiction sortie temple escalier balustrade désigner Ananie mort foule étonnement peur récipient monnaie

Création

Titre
Saint Pierre frappe de mort Ananie
Titre
Punition d'Ananie
attribué à / peintre
Jean HÉLART
Reims, 1618 - Reims, 1685/01/12
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Lieu : France
Epoque, datation : vers 1645 ; vers 1653
attribution incertaine
Antoine LE SUEUR
Paris, 1610 - après 1650
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
d'après / peintre
RAPHAËL
Urbino, 1483 - Rome, 1520
École, pays : Italie

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
238 x 342,5
Hauteur en cm
238
Largeur en cm
342,5

Contexte

Rapporté par Actes Apôtres V, 1-11 : Ananie et sa femme Saphire avaient vendu leurs biens pour se conformer aux préceptes évangéliques mais n’avaient versé à la communauté chrétienne qu’une partie de la somme ; Ananie fut frappé de mort en punition devant l’Assemblée des fidèles.

Usage

Destinataire
Catherine Angélique d' Orléans
(1617 - 1664)
Lieu d'utilisation
Reims, abbaye Saint-Pierre-les-Dames
Notes
Le monogramme est supposé être celui de Catherine-Angélique de Longueville, abbesse de Saint-Pierre-les-Dames de 1645 à 1653. Le tableau aurait donc été peint à cette période.

Oeuvre en rapport

  • Raphaël, La mort d'Ananie, vers 1515 - Oeuvre en rapport (iconographie)

Inscription

  • armoiries
    sur l'objet, illisible, Armes de Catherine-Angélique de Longueville, accostées d'angelots en haut et accompagnées de deux crosses d'or en bas.
  • monogramme
    sur le côté, gauche et droit
    [C.C.A.H]
  • légende
    en bas à gauche
    Act. Chap. V
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
795.1.121

Statut administratif

  • 795.1 saisie révolutionnaire , 1795 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Référence

Bibliographie

  • BERGEOT Laurent, Catalogue des peintures françaises du XVIIe siècle du Musée des Beaux-arts de Reims
    Paris, Université Paris I Panthéon-Sorbonne sous la direction de Mme Galactéros de Boissier, Tomes I et II, 1997
    n° 36 pp 96-97
  • Progrès de l'Est, 1913
    p. 180
  • SARTOR Marguerite, Catalogue historique et descriptif du musée de Reims. Peintures, toiles peintes, pastels, gouaches & miniatures
    Paris, 1909
    n° 268
  • JADART Henri Charles, Livret du Musée Rémois à l'Hôtel de Ville de Reims. Peintures, dessins et sculptures exposés
    Reims, 1898
    p. 23
  • LORIQUET Charles, Catalogue historique & descriptif du musée de Reims. Peinture, sculpture, dessins & toiles peintes précédés d'une introduction
    Reims, 1881
    n° 55 (Ec. franç.)

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche