voir votre panier
Saint Michel
HÉBERT-STEVENS
Photo : © Devleeschauwer Christian

Saint Michel

Jean HÉBERT-STEVENS (maitre-verrier)
École, pays : France
Maisons-Laffite, 1888/07/27 - Paris, 1943/03/07
1925
Grisaille sur verre coloré, plomb
H x L x P en cm : 228 x 56,7 x 0,7
Achat avec participation HÉBERT-STEVENS (famille) BONY (famille) HAOUR (famille), 02/07/2007
Musée des Beaux-Arts (inv. 2007.1.4.0)
Notice complète

Description

Saint Michel, en pied, légèrement hanché, portant l’armure, auréolé, ailes visibles, jambe droite fléchie posée sur le corps du monstre, grimaçant, qu’il vient de terrasser, rangeant sa longue épée dans son fourreau ; en partie inférieure, île du Mont-Saint-Michel dominée par sa puissante abbaye (?), entourée par les flots, coquilles Saint-Jacques dans les angles supérieurs ; bordure géométrique consistant en triangles disposés en quinconce.


Sujet/Thème
figure saint Michel en pied hanché armure monstre combat épée cotte de mailles auréole île abbaye contrefort mer vague rocher coquille Saint-Jacques triangle orn ornement à forme géométrique
Lieu
Mont-Saint-Michel (Le), abbaye

Création

titre inscrit
Saint Michel
Dénomination
verrière
maitre-verrier / dessinateur
Jean HÉBERT-STEVENS
Maisons-Laffite, 1888/07/27 - Paris, 1943/03/07
École, pays : France
Epoque, datation : 1925

Technique

Domaine
vitrail

Libellé
Grisaille sur verre coloré, plomb
Matière
verre plomb
Technique
teinté dans la masse grisaille sur verre soudé

H x L x P en cm
228 x 56,7 x 0,7
Hauteur en cm
228
Largeur en cm
56,7
Épaisseur en cm
0,7

Contexte

La construction temporaire de l’église du Village français à l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes à Paris en 1925 constitue l’un des temps forts du renouveau de l’art religieux après la Grande Guerre. De nombreux groupements d’artistes catholiques sont créés à l’époque de la reconstruction ; notamment les Ateliers d’Art sacré fondés dès 1919 par Maurice Denis (1870-1943) et George Desvallières (1861-1950). De nombreux artistes les rejoignent. C’est le cas de Jean Hébert-Stevens (1888-1943) qui ouvre un atelier de maître-verrier en 1924.
L’exposition de 1925 offre ainsi à tous ces artistes la possibilité de faire connaître leur art. C’est ainsi que la chapelle d’axe, dédiée au Sacré-Cœur, de l’église du village français est décorée par les membres des Ateliers d’Art sacré : les six vitraux sont réalisés dans l’atelier de Jean Hébert-Stevens d’après les cartons de Maurice Denis, de George Desvallières, du Père Couturier (1897-1954) et de Jean Hébert-Stevens lui-même. Quatre de ces six vitraux viennent ainsi enrichir la section du musée sur l’Art sacré du XXe siècle, déjà riche d’œuvres picturales de Desvallières, Denis et Foujita. Leur présence dans le fonds rémois semble essentielle pour pouvoir suggérer dans le domaine du sacré la création durant l’entre-deux-guerres qui marque profondément l’identité de la ville de Reims détruite entièrement et reconstruite après la Grande Guerre. Ces œuvres font évidemment écho à l’étonnante reconstruction de l’église Saint-Nicaise de Reims dont les décors sont de Denis, Lalique, Jaulmes, Berque eux aussi évoqués dans l’institution par des dessins préparatoires de Denis [source : CSI, 2007].

Usage

décor d'église
Date d'utilisation
1925
Lieu d'utilisation
Paris, E.A.D., 1925, Village français, église, chapelle d'axe
Evénement
Exposition internationale des Arts décoratifs
Paris, E.A.D., 1925, Date de début 1925/04/28 Date de fin 1925/10/25

Oeuvre en rapport

  • Le Curé d’Ars - Oeuvre en rapport (provenance)
  • La Résurrection - Oeuvre en rapport (provenance)
  • Sainte Jeanne d’Arc - Oeuvre en rapport (provenance)
  • 2007.1.4.1 Saint Michel : Mont-Saint-Michel Objets d'Art\MBA - Partie
  • 2007.1.4.2 Saint Michel : bas du corps Objets d'Art\MBA - Partie

Inscription

  • signé ; monogramme
    sur une des parties de l'objet, en bas à gauche, sur le motif, peint
    jhs
  • inscription concernant la représentation
    sur une des parties de l'objet, en bas, sur le motif, peint
    ST / MICHEL

Identification

Numéro d'inventaire
2007.1.4.0
Nombre de parties
3

Statut administratif

  • 2007.1 Achat avec participation HÉBERT-STEVENS (famille), BONY (famille), HAOUR (famille), 02/07/2007 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Hébert-Stevens - Rinuy - Bony. L'atelier de vitrail au XXe siècle
    Conches-en-Ouches, 2017
    DELOT Catherine, reproduction couleur page 36 notice page 37
  • LEFRANC-CERVO Léna, Le Village français : Une proposition rationaliste du Groupe des Architectes Modernes pour l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925
    Ecole du Louvre, Mémoire de recherche (2ème année de 2e cycle), présenté sous la direction de Madame Alice Thomine Berrada, 2016
    reproduction couleur page 196 (Tome 2)
  • DELOT Catherine, La revue des Musées de France. Revue du Louvre. N°2 - 04/2008
    Paris, 2008
    cité page 93
  • DAVID Véronique, Lettre imaginée à un ami rémois. L'église Saint-Jean du Village français à l'Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925 à Paris, pages 172-185
    Paris, catalogue Années Folles années d'ordre. L'art déco de Reims à New York, 2007
    cité page 176 (cat.88), reproduction couleur cat.88 page 179, cité dans liste des œuvres exposées page 246

Exposition

  • Un atelier parisien de peintres-verriers au XXème siècle
  • Art nouveau, art déco..., un art de vivre. Trésors récents pour un nouveau musée Musée des Beaux-Arts de Reims
    13/11/2009 - 25/01/2010
  • Années folles, années d'ordre. L'art déco de Reims à New-York Musée des Beaux-Arts de Reims
    14/10/2006 - 11/02/2007

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche