voir votre panier
rafraîchissoir à verres
MANUFACTURE DES ISLETTES
Photo : © Christian Devleeschauwer

rafraîchissoir à verres

MANUFACTURE DES ISLETTES (céramiste)
Date de début 1764 - Date de fin 1840
Les Islettes - 18e siècle
Faïence au décor de petit feu polychrome
H x L x P en cm : 10,8 x 31,5 x 16,7
ancien fonds, 1996
Musée des Beaux-Arts (inv. RS 996.1.289)

Située à la limite de la Marne et de la Meuse, dans le lieu-dit du Bois d’Épense, près de Sainte-Menehould, la manufacture des Islettes a été créée aux alentours de 1764, date à laquelle François Bernard reçut l’autorisation de s’installer. Rapidement, l’entreprise prospère, s’entourant des meilleurs décorateurs, et ayant jusqu’à deux cents ouvriers. Ensuite, à la mor t de François, son épouse prend la relève, assistée de son fils Jacques-Henri, qui en prend lui-même la direction avec sa femme, Marie.

Cette dernière, véritable chef d’entreprise, s’occupe du côté artistique jusqu’à sa mort, en 1836. L’entreprise est vendue le 3 septembre 1840 et, malheureusement, fermée définitivement en 1848. Après avoir débuté avec le grand feu (une seule cuisson à haute température limitant la gamme de couleurs), la technique du petit feu, développée par Jacques-Henri, a permis d’obtenir une palette de couleurs plus étendue et de qualité. Le décor n’est posé qu’après une première cuisson et avant une seconde, plus basse, permettant une meilleure fixation de la couleur sur l’émail.

Le décor de ce rafraîchissoir est l’un des plus connus. Cette mode florale venue de Lunéville et de Strasbourg va se développer largement aux Islettes. Ici, nous avons un marli rouge, et comme décor principal un bouquet de fleurs, principalement de roses entourées de feuillages vert vif, le tout cerné d’un trait noir. Appelé également verrière, cet objet était généralement posé sur une table derrière les convives et était rempli de glace ou d’eau fraîche. Les verres y étaient maintenus par le pied au bord crénelé. Ne restait alors qu’à appeler un serviteur lorsque l’on désirait être servi d’un verre de champagne !
[C. Delot, 2017]

Notice complète

Description

Rafraîchissoir oval à bord crénelé, pied évasé annulaire, deux anses horizontales en forme de volute, au décor polychrome orné de bouquet de fleurs (rose, tulipe), fleurs éparses, deux feuilles au fond ; liseré sur les pourtours, peignés sur les anses.


Sujet/Thème
ornement à forme végétale bouquet fleur rose tulipe feuille

Création

Dénomination
rafraîchissoir à verres
céramiste
MANUFACTURE DES ISLETTES
Date de début 1764 - Date de fin 1840
Lieu : Les Islettes
Epoque, datation : 18e siècle

Technique

Domaine
céramique

Libellé
Faïence au décor de petit feu polychrome
Matière
faïence
Technique
décor de petit feu polychrome

H x L x P en cm
10,8 x 31,5 x 16,7
Hauteur en cm
10,8
Largeur en cm
31,5
Profondeur en cm
16,7
Poids en g
840

Contexte

Inscription

  • numéro céramique encre brune
    sur l'assise, encre brune
    484
  • étiquette
    sur l'assise, étiquette rectangulaire, trace
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
RS 996.1.289

Statut administratif

  • RS 996.1 ancien fonds , 1996 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Référence

Bibliographie

  • Regard sur... La Céramique de l'Est de la France
    Reims, 2018
    reproduction couleur page 18.
  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    DELOT Catherine, notice "Rafraîchissoir à verres", page 88, reproduction couleur page 89.

Exposition

  • Regard sur... La Céramique de l'Est de la France Salle Gérard
    23/06/2018 - 17/09/2018

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche