voir votre panier
Psyché évanouie
HOUSEZ
Photo : © Christian Devleeschauwer

Psyché évanouie

Charles Gustave HOUSEZ (peintre)
École, pays : France
Condé-sur-L'Escaut, 1822/12/17 - Laxou, 1894/07/06 après 1888
1870
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 93,5 x 149,5
Don Jonathan HOLDEN, 1873
Musée des Beaux-Arts (inv. 873.10.1)

Connu pour ses peintures d’histoire et de mythologie, Gustave Housez nous relate ici un épisode de la vie de Psyché, princesse à la beauté si parfaite qu’elle éveillera la jalousie d’Aphrodite, qui ordonne à Eros de la faire tomber amoureuse de l’homme le plus méprisable qu’il trouverait.
Alors qu’il exécute la requête, Eros se blesse accidentellement avec l’une de ses flèches. Désormais épris de Psyché, il la fait enlever et mener à son palais. Souhaitant garder son identité secrète, Eros ne rend visite à Psyché qu’une fois la nuit venue et lui fait promettre de ne jamais chercher à voir son visage. Pourtant, Psyché ne tarde pas à rompre sa promesse : munie d’une lampe qu’elle avait dissimulée, elle se penche sur son amant endormi. Émue de le découvrir si beau, elle fait tomber sur lui une goutte d’huile brûlante. Éveillé brusquement, celui-ci disparaît dans les airs en se nommant.
Commence pour Psyché une quête éperdue de par le monde. Chassée de toutes parts, elle échoue dans la demeure d’Aphrodite qui va la soumettre à quatre épreuves dont la dernière consiste à l’envoyer aux enfers mander auprès de Perséphone une parcelle de sa beauté recueillie dans un précieux flacon. Sur le chemin du retour, Psyché le débouche et tombe dans un profond sommeil. Cette scène semblait être celle représentée sur la toile jusqu’à ce que la récente restauration fasse apparaître Eros dans les nuages au-dessus de Psyché. Cela laisserait peut être supposer qu’il s’agit en fait de la scène au cours de laquelle Psyché vient de découvrir la beauté de son amant. Le flacon qu’elle tient de sa main gauche, serait la lampe à huile d’où s’est échappée la goutte d’huile brûlante. Des raies de lumière encadrent Eros et éclairent la scène, mettant en valeur la silhouette tout de blanc vêtue de Psyché. [C. Delot, 2022]

Notice complète

Description

Psyché couchée au sol sur un drapé rouge, ayant laissé échappé de la main gauche un vase balustre, le haut du corps contre un rocher, sur fond de paysage au ciel assombri s’éclaircissant.


Sujet/Thème
scène sujet mythologique Apulée : Les Métamorphoses ou L'Âne d'or Psyché jeune femme évannouissement couché sur le dos robe nudité érotisme rocher vase à l'antique effet de lumière fond de paysage orage nuage

Création

Titre
Psyché évanouie
peintre
Charles Gustave HOUSEZ
Condé-sur-L'Escaut, 1822/12/17 - Laxou, 1894/07/06 après 1888
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1870

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
93,5 x 149,5
H x L x E en cm avec cadre
117,5 x 174 x 9
Hauteur en cm
93,5
Largeur en cm
149,5
Hauteur avec cadre en cm
117,5
Largeur avec cadre en cm
174
Épaisseur avec cadre en cm
9

Contexte

Inscription

  • signé ; daté
    en bas à droite
    G. Housez. 1870
  • légende
    sur le cadre, en bas, sur cartel
    HOUSEZ (Gustave) Né en 1822. / ÉLÈVE de PICOT_PSYCHÉ ÉVANOUIE / DON DE Mr. Jonathan HOLDEN, 1873.
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en haut à gauche, au crayon noir
    H 6179
  • marque de doreur ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, Lambert
  • marque d'exposition ; annotation
    sur le cadre, au dos, en haut, sur l'étiquette de doreur, à l'encre à la plume, SAAM 1873
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en haut, à l'encre noire
    81
  • étiquette d'évacuation juin 1917
    sur le cadre, au dos, à droite, chevauchant le châssis
  • numéro
    sur le cadre, au dos, à droite, sur l'étiquette d'évacuation, au crayon bleu
    99
  • numéro Sartor
    sur le châssis, à droite, sur l'étiquette d'évacuation, au crayon bleu, effacé
    281
  • numéro
    sur le cadre, au dos, à droite, au crayon, effacé
  • mesure
    sur le cadre, au dos, en bas, au crayon, opérations mathématiques
  • numéro Sartor
    sur le châssis, à droite, au crayon, effacé
    281
  • numéro
    sur le châssis, en bas, à gauche, au crayon rouge, effacé
    543
  • numéro Sartor
    sur le châssis, en bas, à gauche, à la peinture blanche
    S. 281
  • numéro pochoir rouge
    sur le châssis, à gauche, au pochoir rouge
    1108
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
873.10.1

Statut administratif

  • 873.10 Don Jonathan HOLDEN, 1873 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • SERIE Pierre, La Peinture d'Histoire en France 1860-1900
    Paris, 2014
    N°1385 notice page 293.
  • SARTOR Marguerite, Catalogue historique et descriptif du musée de Reims. Peintures, toiles peintes, pastels, gouaches & miniatures
    Paris, 1909
    N°281 notice page 72 ; erreur d'orthographe sur le nom du peintre : "Housey".
  • LORIQUET Charles, Catalogue historique & descriptif du musée de Reims. Peinture, sculpture, dessins & toiles peintes précédés d'une introduction
    Reims, 1881
    N°234 notice page 213.
  • Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, lithographie et photographie
    Reims, 1873
    N°388 cité page 54.
  • Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure et lithographie des artistes vivants
    Paris, 1870
    N°1385 cité page 180.

Exposition

  • Rêveries Domaine Vranken-Pommery, cellier Pompadour
    25/05/2022 - 08/11/2022
  • Les peintres de la Belle Epoque Musée des Beaux-Arts de Reims
    07/1976 - 09/1976
  • S.A.A.M., 1873

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition



Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche