voir votre panier
Portrait de Victor Capoul
LIEBERT
Photo : © Christian Devleeschauwer

Portrait de Victor Capoul

Alphonse Justin LIEBERT (photographe)
École, pays : France
Tournai, 1827 - Paris, 1913/06/18
avant 1873
Photoglyptie contrecollée sur papier journal
Photographie H x L en cm : 12,1 x 8,6
ancien fonds
Musée des Beaux-Arts (inv. 2007.0.1124)
Notice complète

Description

Portrait d’un jeune homme en buste, de trois-quart et avec le regard hors-champ. Il porte une moustache avec une barbe. Il est vêtu d’un manteau avec une rosette sur son revers gauche. Il a une chemise blanche et un nœud de papillon. Le portrait est de forme ovale et est entouré d’un cadre dessiné avec des motifs représentant un insecte à ailes et des fleurs à ses quatre coins. Autour du cartel il y un encadrement similaire avec des motifs de feuilles de chêne, des fleurs et un angelot à gauche et à droite.


Sujet/Thème
portrait jeune homme chanteur en buste de trois-quarts manteau rosette orn. noeud-papillon chemise
Personne/Collectivité
Capoul Victor

Création

titre attribué
Portrait de Victor Capoul
Dénomination
tirage photographique
Dénomination
coupure de journal
photographe
Alphonse Justin LIEBERT
Tournai, 1827 - Paris, 1913/06/18
École, pays : France
Epoque, datation : avant 1873
tireur-photo
LEMERCIER ET CIE
Epoque, datation : 19e siècle
journaliste / critique d'art
Félix JAHYER
Paris, 1834 - Paris, 1907/08/05
Epoque, datation : 1873/10/23

Technique

Domaine
photographie

Libellé
Photoglyptie contrecollée sur papier journal
Technique
photoglypte
Support
papier à développement papier journal

Photographie H x L en cm
12,1 x 8,6
Montage H x L en cm
19,7 x 12,9
Hauteur en cm
12,1
Largeur en cm
8,6
Montage hauteur en cm
19,7
Montage largeur en cm
12,9

Contexte

Usage

presse
Destinataire
Paris-Théâtre
(Paris, Date de début d'activité 1873/05/22 - Paris, Date de fin d'activité 1878/03/07)
Date d'utilisation
1873/10/23
Notes
vingt-troisième numéro de Paris-Théâtre

Oeuvre en rapport

  • Liebert, Capoul, 19e - Double (variante)

Inscription

  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet
  • cachet Maurice Demaison (L.1863c)
    au verso, en bas à gauche, sous le tirage, cachet à l'encre, dans un rectangle
    MD
  • inscription concernant le fabricant
    au recto, à gauche, sous le tirage, imprimé, à l'encre
    Photoglyptie LEMERCIER et Cie,
  • inscription concernant l'auteur
    au recto, en bas à droite, sous le tirage, imprimé, à l'encre
    Cliché LIEBERT
  • inscription concernant le modèle
    au recto, en bas au centre, cartel imprimé, à l'encre
    CAPOUL
  • inscription concernant le modèle
    au verso, à gauche, imprimé, en colonne, coupé en haut, en bas et sur la gauche ; les titres sont en italique
    pulaire possède, quelles / [...]e soient ses imperfections. / [...]e qualité de premier ordre / [...]i lui constitue un mérite // [...]tion réelle qu'il eut sur / [...]tie de son public, Capoul, / [...]s, n'a point reçu de la na- / [...]habituels aux premiers su / [...]Comique. Sa voix toute / [...][m]anque de force. Au physi- / [...]cheter son peu d'ampleur, / [...][s]uprême distinction, ni la / [...]uvements, ni la rectitude // [...]ède au suprême degré l'art / [...]a romance. Sa voix sait / [...]douceur infinie dans les / [...]exigent de la tendresse, et / [...]uation la commande, nul / [...]n'a chanté avec son cœur. / [...]n'était admis à l'Opéra- / [...]paraître dans les seconds / [...]ntaubry et Achard, il sa- / [...]deux qualités, attirer sur / [...]des spectateurs. / [...]se de Zampa, en 1863, il / [...]ontaubry, très remarqua- / [...]dans le rôle du fameux / [...]l'Eclair, en 1864, il pri- / [...][rô]le de Georges Achard qui / [...] . / [...] ent très remarquable dans / [...]Caïd, mais son premier / [...] pour moi, de la reprise / [...] 65. On ne se contenta pas / [...] re bisser la délicieuse ro- / [...]robe légère, il fut encore / [...] is ; la perfection était at- / [...] [i]nterprétation de cette ex- / [...] d'Hérold. / [...] même année, l'Ambassa- / [...] nit d'affermir ses succès / [...] tués auprès du public. En / [...] Marie Cabel, il charma
  • inscription concernant le modèle
    au verso, au centre, imprimé, en colonne, coupé en haut et en bas ; les titres sont en italique
    la tente, et : O ma douce amie, avec sa / voix d'une douceur sans égale et le / charme pénétrant qu'il savait répandre / toutes les fois qu'il avait à traduire des / œuvres de sentiment. / Auber ne voulut pas terminer son / Premier jour de bonheur, sans travailler / avec Capoul sur lequel il comptait abso- / lument pour obtenir un nouveau succès. / Le brillant compositeur ne se trompait / point, car, on peut le dire aujourd'hui, / le jeune ténor donna à cet ouvrage sim- / plement estimable, une vogue extraordi- / naire. Il était tout-à-fait l'homme du / rôle, ses défauts comme ses qualités l'y / servirent. Son jeu maniéré convenait à / la nature insouciante du personnage, et / le chanteur savait donner au côté sen- / timental une expression telle qu'il capti- / vait la sympathie des spectateurs. / Aussi au commencement de 1870, sut- / il créer encore les Rêves d'amour, la der- / nière partition de celui qui fut pendant / 30 années la gloire de l'Opéra-Comique. / Dans l'intervalle de ces deux ouvrages / d'Auber, Offenbach le réclama pour faire / affronter le feu de la rampe par son Vert- / Vert. Capoul était en ce moment en / pleine vogue. Et si, depuis lors, son ta- / lent a voulu pénétrer dans de plus hautes / sphères, jamais, cependant, il ne fut / aussi fêté qu'à cette époque. / Après la reprise de Fra-Diavolo, en / 1870, pour les débuts de Mlle Priola, Ca- / poul, pour qui ce rôle n'avait été qu'un / demi-succès auprès des artiste, sembla / ne plus tenir compte du public qu'il était / habitué à maîtriser. On le vit jouer un / peu "par-dessous la jambe," comme on / dit vulgairement ; il lui arriva souvent de / remplacer les notes élevées par un / mouvement de bras, et pendant le temps / qu'il attendait la romance par laquelle il / était certain de provoquer l'enthou-
  • inscription concernant le modèle
    au verso, à droite, imprimé, en colonne, coupé en haut, en bas et sur la gauche ; titres en italique
    chanter. [...] / il n'y eut [...] / L'Amé [...] / du peu [...] / triotes. [...] / pagnie d [...] / pour lui [...] / trice [...] / Capou[l] [...] / mais on [...] / naître e [...] / tionnelle [...] / l'affèteri[e] [...] / mais ce [...] / jouait et [...] / et de sim [...] / primable [...] / de la dél [...] / naîtront [...] / possédé [...] / feu sacré [...] / Avec u [...] / de Monta [...] / dies, sans [...] / des quali [...] / Capoul e [...] / vaincus q [...] / recettes [...] / fois qu'il [...] / moyens. [...] / Il eut é [...] / se fût trou [...] / véritable [...] / que, tel qu [...] / restant alo [...] / eût été la [...] / sions eu [...] / pour ces [...] / Zampa, D [...] / l'Ambassa [...] / aujourd'hu[i] [...] / par trop i [...]

Identification

Numéro d'inventaire
2007.0.1124

Statut administratif

  • 2007.0 ancien fonds (Actuel)

Collection antérieure

Référence

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche