voir votre panier
Portrait d’homme (recto) ; Personnage sans tête marchant (verso)
LAGNEAU
Photo : © Devleeschauwer Christian

Portrait d’homme (recto) ; Personnage sans tête marchant (verso)

LAGNEAU (dessinateur)
École, pays : France
France - 1ère moitié 17e siècle
Pierre noire naturelle et estompe, rehauts de sanguine et de pierre colorée avec estompe (recto) ; pierre noire naturelle (verso) sur papier filigrané
H x L en cm : 28,8 x 21
saisie révolutionnaire, 1795
Musée des Beaux-Arts (inv. 795.1.3806)

On dénombre plus de 400 dessins classés sous le nom de Lagneau dans les collections publiques françaises et étrangères, sans compter la centaine de feuilles attribuées à l’artiste passées en vente ou circulant sur le marché de l’art. Tous sont des portraits ou des figures, dessinés à la pierre noire et à la sanguine, enrichies de pastel ou de craie de couleur. Si l’identité exacte de Lagneau demeure à ce jour inconnue, plusieurs indices ont permis de situer son activité à Paris, sous le règne de Louis XIII et la régence d’Anne d’Autriche. Le prénom Nicolas qu’on a voulu lui prêter est une invention de la fin du XIXe siècle qui ne trouve aucun fondement dans les archives contemporaines de l’artiste.

Le musée des Beaux-Arts de Reims conserve 16 dessins pouvant être associés au nom de Lagneau. Parmi ceux-ci, se trouve ce portrait d’homme tenant un bâton, provenant de l’ancienne collection d’Antoine Ferrand de Monthelon, premier directeur et professeur de l’Ecole de Dessin de Reims fondée en 1748.

Ce dessin peut être rapproché de deux autres feuilles du musée de Reims, de même provenance, représentant également des hommes barbus très simplement vêtus et coiffés du même type de chapeau à larges bords (inv. n° 795.1.3807 et 795.1.3808). Il porte en outre un filigrane partiellement visible, comparable à celui relevé sur l’une de ces deux autres feuilles (inv. n° 3807). Il s’agit d’un motif d’écu armorié surmonté d’un casque et insérant une fleur de lys, qui fut également découvert sur six autres dessins de Lagneau des collections du musée Condé à Chantilly (inv. n° PD 446 et n° PD 436) et de la Bibliothèque nationale (Est., Na 21 b, rés., pp. 9, 25, 28 et 41).

Malgré son élégante petite fraise, le modèle a toute l’apparence d’un paysan, se protégeant du soleil par un chapeau de paille. D’autres figures de paysans, voire de mendiants, apparaissent dans la production de Lagneau. Probablement sous l’influence des « gueuseries » nordiques, l’artiste leur donne souvent un aspect grotesque, ce qui n’est pas le cas de ce paysan à l’attitude très digne.

L’étude de figure du verso est très éloignée ce que l’on connait de la production de Lagneau, qui ne comprend aucun dessin de jambe ni aucun portrait en pied. L’inachèvement de cette esquisse ne permet pas de déterminer s’il s’agit d’un unicum dans la production de l’artiste ou d’un dessin d’une autre main, réemployé pour tracer le portrait du recto. [L. Causse, 2020]

Notice complète

Description

Vieillard à mi-corps, de trois-quarts droit, une cape sur les épaule, un bâton de marche à la main droite, coiffé d’un chapeau à rebord. Au verso, personnage sans tête marchant à droite esquissé.


Sujet/Thème
portrait vieillard à mi-corps de trois-quarts cape bâton chapeau

Sujet/Thème
personnage en marche

Création

titre attribué
Portrait d'homme (recto) ; Personnage sans tête marchant (verso)
catalogue Loriquet
Tête de mendiant
Dénomination
double face
Stade de création
esquisse
dessinateur
LAGNEAU
École, pays : France
Lieu : France
Epoque, datation : 1ère moitié 17e siècle

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Pierre noire naturelle et estompe, rehauts de sanguine et de pierre colorée avec estompe (recto) ; pierre noire naturelle (verso) sur papier filigrané
Technique
pierre noire sanguine
Support
papier filigrané

H x L en cm
28,8 x 21
Passe-partout conservation H x L en cm
40,5 x 53
Hauteur en cm
28,8
Largeur en cm
21
Passe-partout hauteur en cm
40,5
Passe-partout largeur en cm
53

Contexte

Oeuvre en rapport

Inscription

  • numéro
    en bas à gauche, au crayon
    63
  • cachet École de dessin de Reims (L.2133d)
    en haut à droite
  • paraphe Noel (L.2958c)
    en haut à droite
  • paraphe Lelarge (L.2958d)
    en haut à droite, souligné
    quatorze f
  • filigrane
    heaume

Identification

Numéro d'inventaire
795.1.3806

Statut administratif

  • 795.1 saisie révolutionnaire , 1795 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Référence

Bibliographie

  • Dessins français du XVIIe siècle dans les collections publiques françaises
    Paris, 1993
    Fig. 15a, cité et reproduction page 62.
  • MASSÉ Marie-Catherine, Collection de dessins au musée des Beaux-Arts de Reims : une école de dessin du XVIIIe siècle en Champagne (mémoire de l'École du Louvre)
    Paris, 1978
    N°135 notice page 78.
  • LORIQUET Charles, Catalogue historique & descriptif du musée de Reims. Peinture, sculpture, dessins & toiles peintes précédés d'une introduction
    Reims, 1881
    N°63 cité page 275.

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche