voir votre panier
Olinde et Sophronie
PERRIER
Photo : © Christian Devleeschauwer

Olinde et Sophronie

François PERRIER (peintre)
École, pays : France
1584 - 1650
entre 1635 ; et 1645
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 239 x 322
Achat "charte culturelle" COLNAGHI (Maison), 1977
Musée des Beaux-Arts (inv. 977.13.1)
Notice complète

Description

Dans un décor d’architectures antiques, tandis que le bûcher sur lequel ont été placé Olinde et Sophronie à gauche s’apprête à être allumé, Clorinde, en armure, au centre, s’entetient avec le roi Aladin pour lui proposer son aide sous réserve de mettre un terme à l’exécution des amants ; à droite, foule contenue par des soldats.


Sujet/Thème
Tasse (Le) : Gerusalemme liberata scène couple bûcher draperie ville bâtiment temple foule spectateur soldat Olinde Sophronie Clorinde roi armure torche
Lieu
Jérusalem

Création

Titre
Olinde et Sophronie
peintre
François PERRIER
1584 - 1650
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : entre 1635 ; et 1645

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
239 x 322
H x L x E en cm avec cadre
251 x 331 x 11,5
Hauteur en cm
239
Largeur en cm
322
Hauteur avec cadre en cm
251
Largeur avec cadre en cm
331
Épaisseur avec cadre en cm
11,5

Contexte

Il s’agit vraisemblablement d’une oeuvre de la deuxième période italienne de Perrier, peut-être de la série des 16 tableaux tirés du Tasse peints pour le maréchal de Créqui. La liste de ceux-ci (acte du 20 mai 1639) comprend bien un "Olinde et Sophronie", mais les dimensions diffèrent. Exécutée à Rome, la série fut transportée ensuite à Paris et peut, sans doute, être identifiée avec celle qui ornait une galerie de l’Hôtel de la Ferté-Sennectère. Après 1683, on perd sa trace.

Inscription

  • marque de transit ; étiquette
    au dos, sur le carton plume, CHENUE
  • marque de transit ; étiquette
    sur le châssis, en haut, CHENUE
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur le châssis, à gauche, scotchée avec ficelle
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur le châssis, à gauche, au nombre de deux
    From Colnaghis
  • numéro
    sur le châssis, à gauche, à la craie blanche
    E [3799 ou 3794] [masqué]
  • numéro
    sur le châssis, à droite, à la craie blanche
    5884
  • annotation
    sur le châssis, à droite, à la craie blanche
    23-3-77
  • annotation
    sur le châssis, à gauche, au crayon, illisible
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
977.13.1

Statut administratif

  • 977.13 Achat "charte culturelle" COLNAGHI (Maison), 1977 (Actuel)

Situation

  • Déposé

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • La Revue des Musées de Reims, n°02
    Reims, 2019
    Cité page 15.
  • PRAT Louis-Antoine, Le Dessin français au XVIIe siècle
    Paris, 2013
    Cité page 322.
  • Richelieu : l'art et le pouvoir
    Montréal, 2002
    N°152 reproduction couleur page 335, notice page 336.
  • LIOT David, Le musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2002
    N°26 reproduction couleur page 33, cité page 35.
  • Autour de Poussin. Idéal classique et épopée baroque entre Paris et Rome
    Rome, 2000
    N°24 notice pages 131-132, Fig. 24b reproduction page 131, reproduction couleur page 133.

Exposition

  • Le siècle de Richelieu, 2002-2003
  • Rome-Paris-Rome 1640, 2000

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche