voir votre panier
Maurice, duc de Saxe
CRANACH le Jeune
Photo : © Christian Devleeschauwer

Maurice, duc de Saxe

Lucas CRANACH le Jeune (attribué à)
École, pays : Allemagne
Wittemberg, 1515 - Weimar, 1586
vers 1545 ; vers 1550
Détrempe sur papier vergé à la forme collé en plein sur carton
Feuille H x L en cm : 34,5 x 24,8
saisie révolutionnaire, 1795
Musée des Beaux-Arts (inv. 795.1.278)

« Les Cranach de Reims » sont les photographies d’hier des personnalités de l’Allemagne protestante au même titre que les crayons des Clouet le sont pour les personnalités de la France du XVIe siècle. Ils ont été acquis en 1752 par la Ville de Reims grâce au legs d’Antoine Ferrand de Monthelon, directeur de l’école de dessin – l’une des premières créées en France – et forment une collection qui doit sa renommée à ces portraits dessinés, rares dans l’oeuvre de Cranach – treize au total. Dessinés sur le vif, avec une technique rapide associant la pierre noire pour la vivacité du trait et l’estompe des modelés à la détrempe qui permet des indications de couleurs, ils fascinent toujours. Facilement transportables, ils servent de modèles qui peuvent être habillés, coiffés en fonction de la mode et des besoins, et reproduits sous toutes les formes (peinture, vitrail, médaille, miniature, tapisserie). En 2015, à la suite de la rétrospective consacrée à Lucas Cranach le Jeune à Wittenberg, cette série exceptionnelle a été attribuée à l’oeuvre révélé de Cranach le Jeune, fils de Cranach l’Ancien.

Ici, il s’agit d’un portrait de Maurice, duc de Saxe.
Fils du duc Henri le Pieux, Maurice (1521-1553) appartient à la branche albertine de la maison de Saxe. Il épouse en 1541 Agnès, la fille du Landgrave Philippe Ier de Hesse. En 1544, il sert l’empereur Charles Quint contre la France et quoique protestant zélé, il combat en 1545 la ligue de Schmalkalde. En 1547, il remporte la bataille de Muehlberg. Jean-Frédéric le Magnanime est incarcéré un an plus tard avec Cranach l’Ancien : Maurice obtient l’électorat de Saxe. La diète d’Augsbourg offre quelques concessions aux protestants ; pourtant ceux-ci se rebellent, particulièrement dans le nord de l’Allemagne où, en 1551, le nouveau prince électeur s’empare de Magdebourg toujours au nom de l’Empereur. Le protestantisme allemand semble condamné à décliner, lorsque Maurice, à la suite d’un revirement inattendu, s’unit avec l’électeur de Brandebourg, le comte palatin et le duc de Wurtemberg pour délivrer le Landgrave de Hesse, son beau-père, que Charles Quint retient prisonnier. Puis allié avec la France, il s’empare d’Augsbourg et par surprise bat Charles Quint à Innsbruck. Il contraint l’Empereur à traiter et à accorder, par le traité de Passau en 1552, une amnistie générale et le libre exercice du culte réformé jusqu’à la réunion d’une prochaine diète.
Chargé l’année suivante, par la chambre impériale, de réprimer le margrave de Brandebourg, qui trouble la paix, il le bat à Stevershausen. Il meurt deux jours après, des suites de ses blessures ; il a trente-deux ans et laisse la réputation d’un bon capitaine et d’un politique habile. À défaut d’héritier direct, Auguste, frère de Maurice, reprend le titre d’électeur de Saxe.

Depuis Charles Loriquet, conservateur du musée de Reims en 1881, la forte personnalité de Maurice de Saxe et le style de Lucas Cranach le Jeune ont été identifiés. En effet, le duc a été représenté de nombreuses fois par différents artistes. C’est un personnage historique important pour la destinée de la Saxe et du Saint- Empire romain germanique au XVIe siècle. Dès l’âge de quatre ans, il est peint par Lucas Cranach l’Ancien, à vingt-sept ans, sans doute par Titien et plus tard, on connaît un portrait post mortem par Lucas Cranach le Jeune, daté de 1578. Notre dessin s’apparente particulièrement à deux tableaux du maître (Dresde Gemäldegalerie, 1559 ; musée de Meissen, 1547). Les traits de l’homme, le chapeau à la mode et son traitement stylistique sont tout à fait reconnaissables et confortent la datation envisagée entre 1545 et 1550. À cette époque, Maurice, âgé d’une vingtaine d’années, est devenu prince électeur de Saxe. Comme d’autres vainqueurs de la bataille de Muehlberg en 1547, leurs figures peintes ou gravées par l’atelier des Cranach seront largement diffusées à partir de cette date dans les états reconquis par les Habsbourg.

Cette étude possède cette qualité de modèle de caractères allant à l’essentiel. Aussi est-il intéressant de noter les rapports qu’entretiennent les artistes de cour avec les différents responsables politiques, ernestins ou albertins, ou religieux protestants ou catholiques, qu’ils servent tour à tour simplement au nom de l’art. [M-H Montout-Richard, 2016]

Notice complète

Description

Tête de trois-quarts droit, buste esquissé, coiffé d’un chapeau.


Sujet/Thème
portrait tête barbe de trois-quarts homme duc saxon
Personne/Collectivité
Saxe Maurice de

Création

Titre
Maurice, duc de Saxe
titre attribué
Portrait du Duc Maurice de Saxe
Titre
Portrait d'homme anonyme
attribué à
Lucas CRANACH le Jeune
Wittemberg, 1515 - Weimar, 1586
École, pays : Allemagne
Epoque, datation : vers 1545 ; vers 1550
ancienne attribution
Albrecht DÜRER
Nuremberg, 1471/05/21 - Nuremberg, 1528/04/06
École, pays : Allemagne
ancienne attribution
Hans Le Jeune HOLBEIN
Augsbourg, 1497 - Londres, 1543
École, pays : Allemagne

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Détrempe sur papier vergé à la forme collé en plein sur carton
Technique
détrempe collé en plein
Support
papier vergé papier à la forme carton

Feuille H x L en cm
34,5 x 24,8
H x L x E en cm avec cadre
47,3 x 33,8 x 3,5
Montage H x L en cm
38,2 x 24,9
Sous-Verre H x L x E en cm
40,2 x 26,8 x 1,7
Hauteur en cm
34,5
Largeur en cm
24,8
Montage hauteur en cm
38,2
Montage largeur en cm
24,9
Montage hauteur en cm
40,2 (sous-verre)
Montage largeur en cm
26,8 (sous-verre)
Montage épaisseur en cm
1,7 (sous-verre)
Hauteur avec cadre en cm
47,3
Largeur avec cadre en cm
33,8
Épaisseur avec cadre en cm
3,5

Contexte

Oeuvre en rapport

  • CADRE_0225 Cadre doré mouluré vitré Cadres vides\MBA - encadrant
  • CADRE_0365 Cadre peint mouluré vitré Cadres vides\MBA - encadrant

Inscription

  • paraphe
    en haut à droite, Noel
  • paraphe
    en haut à droite, Lelarge
  • cachet École de dessin de Reims (L.2133d)
    en haut à droite, trace
  • marque de transit ; étiquette
    au dos, en haut, LP ART
  • cachet MBAR
    au dos, en bas à droite
  • cachet MBAR (3)
    au dos, en bas à droite
  • marque d'exposition ; étiquette
    au dos, du cache protecteur [ancien montage]
    Exposition XVIe s. européen, 1965
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
795.1.278

Statut administratif

  • 795.1 saisie révolutionnaire , 1795 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, Regard sur... Cranach
    Reims, 2016
    MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène notice 10 reproduction couleur, non paginé
  • Von Meisterhand : die Cranach-Sammlung des Musée des Beaux-Arts de Reims
    Munich, 2015
    HOFBAUER Michael, pages 18-42, cité page 42, reproduction couleur page 43 ; MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, pages 58-62, cité pages 60 et 61 ; Kat 13 in Bibliographie page 68
  • Lucas Cranach der Jüngere Entdeckung eines Meisters
    Munich, 2015
    MESSLING Guido, Essai pages 114-123, cité pages 319et 323 ; cité page 322, notice KAT.3/12 page 324 reproduction couleur page 325
  • Cranach Gemälde ans Dresden, 2005-2006
    Ill. 195 et reprod. coul. p. 442
  • MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, Cranach l'Ancien et le Jeune
    Reims, 1994
    Cité pages 14, 18 et 87, reproduction couleur page 70, notice pages 71-73.

Exposition

  • Regard sur... Cranach Musée des Beaux-Arts de Reims
    25/03/2016 - 04/04/2016
  • Lucas Cranach the Younger - Discovering a master WITTEMBERG, Collegium Augusteum
    26/06/2015 - 01/11/2015
  • Le XVIe siècle européen : peinture et dessins dans les collections publiques françaises, 1965-1966 Petit Palais-Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
    10/1965 - 01/1966
  • Loan Exhibition Fifteen Portrait Drawings 16th Century Museum Rheims, 1951 New York Knoedler galleries
    29/10/1951 - 17/11/1951
  • Trésors de Reims Musée de l'Orangerie
    05/1938 - 07/1938

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche