voir votre panier
Portrait de femme, en buste, de trois-quarts gauche
ANONYME RÉMOIS 18ème siècle
Photo : © Christian Devleeschauwer

Portrait de femme, en buste, de trois-quarts gauche

ANONYME RÉMOIS 18ème siècle (attribué à)
École, pays : Reims
2e moitié 18e siècle
Pierre noire, estompe et sanguine sur papier beige très fin filigrané
Feuille H x L en cm : 27 x 19,6
saisie révolutionnaire, 1795
Musée des Beaux-Arts (inv. 795.1.3778)

Ce dessin appartient à un important ensemble de portraits dessinés issus de l’ancienne collection d’Antoine Ferrand de Monthelon qui fut, de 1748 à sa mort en 1752, professeur de l’Ecole de Dessin de Reims et son premier directeur. Ferrand de Monthelon ordonna sa collection comme un outil pédagogique : les œuvres qu’il légua en 1752 à l’Ecole de Dessin de Reims étaient autant de modèles pour les élèves. L’inventaire établi entre 1768 et 1770 indiquait deux catégories de dessins : d’une part, les œuvres de maîtres au nombre de 3289 et d’autre part, les dessins d’élèves jugés dignes de servir à leur tour de modèles. Cette seconde catégorie comptait 985 dessins, parfois retouchés par les professeurs, dont plus d’une centaine pouvait être des copies de portraits plus anciens ayant appartenu à Ferrand de Monthelon. Les portraits dessinés du XVIe et du début du XVIIe siècle semblent avoir constitué, dans ce cadre, des sujets d’étude particulièrement prisés, comme en témoigne ce Portrait de femme, vue en buste, de trois quarts à gauche. Bien qu’il ne présente pas la marque de l’Ecole de Dessin de Reims (L.2133d), il pourrait s’agir de l’une de ces copies du XVIIIe siècle.

Dans son Catalogue historique et descriptif du Musée de Reims publié en 1881, Charles Loriquet identifie le modèle à Marie Touchet (1549-1638), maîtresse du roi Charles IX devenue comtesse d’Entragues. Deux de ses portraits sont conservés à la Bibliothèque nationale de France (BNF, Na 22 rés. f°9, Pl. 14 et 15). Toutefois leur physionomie et leur costume ne peuvent pas être rapprochés du modèle du musée de Reims, qui présente davantage de traits communs avec les portraits de la fille aînée de Marie Touchet et de François de Balzac : Catherine Henriette de Balzac d’Entragues (1579-1633), marquise de Verneuil, qui fut maîtresse d’Henri IV. Cependant, ici encore, des différences nettes existent entre le somptueux portrait de la marquise peint vers 1600 (Versailles) ou celui gravé à la même époque par Jérôme Wierix (1553-1619), et le portrait de Reims qui est très éloigné du portrait de cour : plus grande simplicité du costume, absence de pendant d’oreille et de bijoux dans la chevelure et vêtement en décalage sur la mode de son époque qui suggère un rang moins élevé (sa robe à ailerons et sa petite collerette godronnée sont plutôt en usage durant la seconde moitié du XVIe siècle, tandis que sa coiffure au chignon orné de rubans renvoie aux années 1605 à 1625).

Le dessin original ayant servi à l’exécution de cette copie n’a pas été identifié mais il parait difficile de le rattacher à l’œuvre d’un artiste de cour tel que Daniel Dumonstier (Paris, 1574 – 1646), l’un des portraitistes aux crayons les plus recherchés de son époque à la cour de France. Le costume, dont seuls les ailerons pourraient rappeler ceux du Portrait de Gabrielle d’Estrées exécuté par Daniel Dumonstier vers 1598 (Paris, BNF, Est., Na 22 rés. Boîte 2), ne trouve en outre aucun équivalent dans l’œuvre de portraitiste. [L. Causse, 2021]

Notice complète

Description

Portrait en buste, de trois-quarts gauche, col à collerette


Sujet/Thème
portrait femme en buste de trois-quarts
Personne/Collectivité
Touchet Marie Balzac d'Entragues Verneuil Catherine Henriette de

Création

titre attribué
Portrait de femme, en buste, de trois-quarts gauche
ancien titre attribué
Catherine Henriette de Balzac d'Entragues, marquise de Verneuil
ancien titre attribué
Marie Touchet, comtesse d'Entragues
attribué à
ANONYME RÉMOIS 18ème siècle
École, pays : Reims
Epoque, datation : 2e moitié 18e siècle
d'après
ANONYME FRANCAIS 17ème siècle
École, pays : France
émetteur
ÉCOLE DE MATHÉMATIQUES ET DE DESSIN
Lieu : Reims
Epoque, datation : 2e moitié 18e siècle
ancienne attribution
Daniel DUMONSTIER
Paris, 1574 - Paris, 1646
École, pays : France
Epoque, datation : 17e siècle
attribué à / école de / dessinateur
Daniel DUMONSTIER
Paris, 1574 - Paris, 1646
École, pays : France
Epoque, datation : 17e siècle

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Pierre noire, estompe et sanguine sur papier beige très fin filigrané
Technique
pierre noire sanguine
Support
papier beige

Feuille H x L en cm
27 x 19,6
Passe-partout conservation H x L en cm
33 x 40
Hauteur en cm
27
Largeur en cm
19,6
Passe-partout hauteur en cm
33
Passe-partout largeur en cm
40

Contexte

Inscription

  • paraphe Noel (L.2958c)
    à droite
  • numéro
    à droite, souligné
    54 G
  • filigrane
    filigrane représentant une grappe de raisin

Identification

Numéro d'inventaire
795.1.3778

Statut administratif

  • 795.1 saisie révolutionnaire , 1795 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • MASSÉ Marie-Catherine, Collection de dessins au musée des Beaux-Arts de Reims : une école de dessin du XVIIIe siècle en Champagne (mémoire de l'École du Louvre)
    Paris, 1978
    n° 120 page 73
  • LORIQUET Charles, Catalogue historique & descriptif du musée de Reims. Peinture, sculpture, dessins & toiles peintes précédés d'une introduction
    Reims, 1881
    n° 36 page 268 (Dumonstier et son école)

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche