voir votre panier
Portrait présumé de Marguerite de Valois
ANONYME FRANCAIS 16ème siècle
Photo : © Christian Devleeschauwer

Portrait présumé de Marguerite de Valois

ANONYME FRANCAIS 16ème siècle (attribué à)
École, pays : France
vers 1585 ; vers 1590
Pierre noire, pastel ocre pale, rehauts de sanguine, de craie blanche et de graphite sur papier vergé à la forme très fin
Feuille H x L en cm : 29,5 x 22,2
saisie révolutionnaire, 1795
Musée des Beaux-Arts (inv. 795.1.3787)

Ce dessin fait partie d’un important ensemble de portraits dessinés, légués en 1752 à l’Ecole de Dessin de Reims, par son premier directeur et professeur, Antoine Ferrand de Monthelon. Si cette collection fut enrichie de dessins d’élèves souvent exécutés d’après des œuvres plus anciennes datant des XVIe et XVIIe siècles, l’inventaire qui fut établi entre 1768 et 1770 ne comptait pas moins de 3289 dessins originaux, parmi lesquels se trouvaient 380 portraits ou « Testes au Crayon noir estompé et en rouge et teste en pastel » (Inv. ms. Lelarge, pp. 9-10 ; Massé, 1978, n°123, p. 74).

Dans son "Catalogue historique et descriptif du Musée de Reims" (1881), Charles Loriquet propose d’identifier le modèle de ce portrait à la reine Marguerite de Valois (1553-1615), fille d’Henri II et première épouse d’Henri IV, de 1572 à 1599, connue sous le nom de reine Margot. Sa physionomie est en effet très proche de celle de la souveraine sur un portrait dessiné daté du début des années 1570, attribué tantôt à François Clouet tantôt à l’Anonyme Lécurieux (BNF, Na 22 rés. f°16, Adhémar, 145). Une quinzaine d’années sépare probablement ce portrait de celui du musée de Reims, figurant la reine plus âgée et plus empâtée. La coupe du costume se prête d’ailleurs à une datation aux alentours de 1585. La reine porte ici un haut de cotte ajusté et un grand col rigide relevé derrière la nuque. Ses cheveux sont tirés en arrière et maintenus par un arcelet produisant une coiffure en forme de cœur appelée coiffure en raquette, en vogue dès les années 1570 et jusqu’à la fin du règne d’Henri IV. Un attifet orné de perles souligne les arcs de cette coiffure. Les perles, omniprésentes, en pendants d’oreille, en collier, sur la coiffe et en bordure du haut de cotte, sont particulièrement à la mode sous le règne d’Henri IV. Les ornements de la robe ainsi que les bijoux sont comparables à ceux que l’on observe sur une gravure figurant la reine Margot, exécutée par Jean Rabel (1548-1603).

Sur le dessin de Reims, le tracé fin et précis du visage diffère du traitement plus schématique du costume, de la chevelure et des bijoux. La légèreté du trait, le modelé du visage travaillé à l’estompe, en ombres et lumières, l’usage mesuré de la sanguine et du pastel, peuvent correspondre aux habitudes des portraitistes de la fin du XVIe siècle et des premières décennies du XVIIe mais pas à celles des Dumonstier, contrairement à ce que suggèrent Charles Loriquet en 1881 et Marie-Catherine Massé en 1978. Ce portrait évoque davantage la manière de François Quesnel (1543-1619), qui fut élève de François Clouet et peintre à la cour d’Henri III et d’Henri IV. Tout comme son frère Nicolas, François Quesnel ne semble pas avoir occupé de fonction auprès du roi mais fit les portraits d’éminentes figures de l’aristocratie et de l’entourage du souverain. Malgré le fort brunissement du papier, on devine ici la carnation rosée que François Quesnel aimait donner à ses modèles. Toutefois, le traitement du costume, des ornements de perles, des plis de la collerette et surtout de la chevelure parait trop désinvolte pour être de sa main. [L. Causse, 2021]

Notice complète

Description

Portrait de femme, en buste, de trois-quarts gauche, collier et boucle en perle, cheveux relevés, large collerette


Sujet/Thème
portrait reine en buste de trois-quarts collier perle boucle d'oreille coiffure costume
Personne/Collectivité
Marguerite de France (reine de France)

Création

titre attribué
Portrait présumé de Marguerite de Valois
ancien titre attribué
Marguerite de Valois
attribué à / dessinateur
ANONYME FRANCAIS 16ème siècle
École, pays : France
Epoque, datation : vers 1585 ; vers 1590
attribution incertaine / dessinateur
François QUESNEL
1543 - 1619
Nationalité, culture : Française
ancienne attribution / école de / dessinateur
Daniel DUMONSTIER
Paris, 1574 - Paris, 1646
École, pays : France
Lieu : France
Epoque, datation : 17e siècle

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Pierre noire, pastel ocre pale, rehauts de sanguine, de craie blanche et de graphite sur papier vergé à la forme très fin
Technique
pierre noire sanguine craie blanche craie blanche graphite
Support
papier vergé papier à la forme

Feuille H x L en cm
29,5 x 22,2
Passe-partout conservation H x L en cm
33 x 40
Hauteur en cm
29,5
Largeur en cm
22,2
Passe-partout hauteur en cm
33
Passe-partout largeur en cm
40

Contexte

Usage

Oeuvre en rapport

  • CADRE_0288 Cadre mouluré peint doré Cadres vides\MBA - encadrant

Inscription

  • inscription concernant la représentation
    au verso, à la plume et encre brune
    La Reine de navare mere d'henry quatre
  • cachet École de dessin de Reims (L.2133d)
    à gauche
  • paraphe Noel (L.2958c)
    au centre, à droite
  • numéro ; lettre
    au centre, à droite
    52 G

Identification

Numéro d'inventaire
795.1.3787

Statut administratif

  • 795.1 saisie révolutionnaire , 1795 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • MASSÉ Marie-Catherine, Collection de dessins au musée des Beaux-Arts de Reims : une école de dessin du XVIIIe siècle en Champagne (mémoire de l'École du Louvre)
    Paris, 1978
    n° 121 pge 73
  • LORIQUET Charles, Catalogue historique & descriptif du musée de Reims. Peinture, sculpture, dessins & toiles peintes précédés d'une introduction
    Reims, 1881
    n° 45 page 270

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche