voir votre panier
Les sept divinités du bonheur
KANO TAN'EN
Photo : © Devleeschauwer Christian

Les sept divinités du bonheur

Morizane KANO TAN'EN (peintre)
1805 - 1853
Tokyo - vers 1850
Pigments à la détrempe, encre de Chine sur soie collée sur papier
Format : Kakemono
Affecté au musée Saint-Remi, 1978
Musée Saint-Remi (inv. 978.1852)

Dans le groupe de gauche figure Daikokuten, dieu de la richesse et du commerce, appuyé sur un sac de riz et tenant en main un maillet propre à exaucer les souhaits. Devant lui se trouve Ebisu, dieu des marchands et des pêcheurs, tenant une dorade, et derrière Fukurokuju, dieu du bonheur et de la sagesse, signalé par la proximité d’une tortue illustrant la longévité. Dans le groupe de droite se trouvent Hotei, dieu de la prospérité, appuyé sur un sac rempli de biens, puis Benten, déesse des arts tenant un biwa, Bishamonten, dieu des guerriers et protecteur du bouddhisme, représenté en armure et tenant une lance, enfin Jurōjin, dieu de la longévité, représenté en vieillard accompagné d’une grue. Les représentations des sept dieux du bonheur sont nombreuses dans la peinture japonaise de l’époque d’Edo : elles pouvaient notamment être présentées dans le tokonoma à l’occasion de la nouvelle année, plaçant ainsi la maison sous de bons auspices.

Les peintres de la famille Kano n’ont pas dérogé à cette production, et une peinture de Kano Tan’yu (1602-1674) conservée au University Art Museum de Tokyo présente notamment une réelle proximité avec celle de son descendant Tan’en. La principale originalité réside ici dans la position du dieu Hotei figuré entièrement de dos, affalé sur son sac, les yeux au ciel, et presque résumé à son crâne chauve et à son ventre sous un angle inhabituel. [G. Magnier, 2018]

Notice complète

Description

Sujet/Thème
scène Daikokuten mythologie bouddhique dieu sac riz maillet Ebisu poisson Fukurokuju tortue Hotei de dos chauve Benten biwa Bishamonten armure lance Jurojin vieillard grue oiseau

Création

titre attribué
Les sept divinités du bonheur
ancien titre attribué
Banquet des sept dieux du bonheur
peintre
Morizane KANO TAN'EN
1805 - 1853
Nationalité, culture : Japonaise
Lieu : Tokyo
Epoque, datation : vers 1850

Technique

Domaine
Asie orientale peinture

Libellé
Pigments à la détrempe, encre de Chine sur soie collée sur papier
Technique
pigment détrempe encre de Chine
Support
soie papier

Format
Kakemono
H x L en cm
191 x 139
Hauteur en cm
191
Largeur en cm
139

Contexte

Inscription

  • signé ; cachet
    en bas à droite
    探淵斎守真筆
    Traduction : Tan’ensai Morizane hitsu
  • étiquette
    au dos

Identification

Numéro d'inventaire
978.1852

Statut administratif

  • 978 Changement d'affectation, 1978 (Actuel)
    Affecté au musée Saint-Remi
  • 891.8 Don, 05/1891 (Antérieur)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

  • Collection privée - Alfred GÉRARD (Reims, 1837/03/23 - Reims, 1915/03/19)

Donnée patrimoniale

  • Propriétaire : Ville de Reims

Référence

Bibliographie

  • Le goût du Japon. Voyage dans les collections du musée Saint-Remi
    Paris, 2018
    CAT. n°103.p.206

Exposition

  • Le Goût du Japon. Voyages et collections à l’ère Meiji Musée Saint-Remi
    05/10/2018 - 13/01/2019

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche