voir votre panier
Le Rakan Handaka Sonja
KANO
Photo : © Christian Devleeschauwer

Le Rakan Handaka Sonja

Tsunenobu KANO (peintre)
1636 - 1713
Tokyo - avant 1704 ; 17e siècle
Pigments à la détrempe, encre de Chine sur soie collée sur papier
Format : Kakemono
Affecté au musée Saint-Remi, 1978
Musée Saint-Remi (inv. 978.1049)

L’un des seize principaux disciples (« Arhat » en sanskrit, « Rakan » en japonais) de Bouddha, Handaka Sonja est représenté assis sur un rocher, tenant dans sa main gauche une bouteille (ailleurs, il s’agit souvent d’un bol) d’où sort un dragon, figure qui lui est toujours associée. La tête levée vers l’animal, il présente de sa main droite la perle sacrée, Tama. L’opposition créée par le nuage sombre enveloppant le dragon et l’auréole lumineuse du disciple de Bouddha structure fortement la principale diagonale de la composition. Le dragon est à rapprocher de deux kakemonos figurant des dragons montant et descendant, peints par Tsunenobu et conservés au musée d’art Tokugawa de Nagoya. On peut aussi rapprocher stylistiquement cette peinture d’un kakemono de l’artiste figurant un « kirin » (animal fabuleux mêlant cerf, cheval et dragon) au National Museum de Tokyo, et encore de trois portraits de sages chinois conservés au Yomei Bunko, collection de la famille aristocratique Konoe.

La signature « Fujiwara Tsunenobu » semble assez rarement employée par l’artiste : le cachet « Fujiwara » figure notamment sur les paravents ornés de scènes du « Roman de Genji », conservés au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston. Tsunenobu, chef de la branche Kōbikichō à la suite de son père Naonobu († 1650), est le neveu et élève de Kano Tan’yū (1602-1674), dont le talent et la proximité avec le shogun Tokugawa Ieyasu assirent la domination de sa famille à la cour durant toute l’époque d’Edo. Le musée Saint-Remi conserve deux autres peintures de Tsunenobu provenant d’un même ensemble et figurant deux autres Rakans : Ingada et Kanakabassa Sonja, probables vestiges d’une série complète des seize Rakans peinte par Tsunenobu. [G. Magnier, 2018]

Notice complète

Description

Personnage en extase assis sur un rocher, tenant de la main droite un objet sphérique vert, jaune et rouge ; dans la main gauche, un vase. En haut à gauche, un dragon.


Sujet/Thème
Handaka Sonja scène japonais homme assis rocher bouteille dragon auréole perle

Création

titre attribué
Le Rakan Handaka Sonja
ancien titre attribué
Disciple de Bouddha (Lohan)
peintre
Tsunenobu KANO
1636 - 1713
Nationalité, culture : Japonaise
Lieu : Tokyo
Epoque, datation : avant 1704 ; 17e siècle

Technique

Domaine
Asie orientale peinture

Libellé
Pigments à la détrempe, encre de Chine sur soie collée sur papier
Technique
pigment détrempe encre de Chine
Support
soie papier

Format
Kakemono
H x L en cm
154 x 70
Hauteur en cm
154
Largeur en cm
70

Contexte

Inscription

  • signé
    en bas à droite
    藤原常信筆
    Traduction : Fujiwara Tsunenobu hitsu
  • signé ; cachet
    en bas à droite
    Traduction : Fujiwara
  • étiquette ; numéro
    au dos, À l'encre
    451 / 11

Identification

Numéro d'inventaire
978.1049

Statut administratif

  • 978 Changement d'affectation, 1978 (Actuel)
    Affecté au musée Saint-Remi
  • 891.8 Don, 05/1891 (Antérieur)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

  • Collection privée - Alfred GÉRARD (Reims, 1837/03/23 - Reims, 1915/03/19)

Donnée patrimoniale

  • Propriétaire : Ville de Reims

Référence

Bibliographie

  • Le goût du Japon. Voyage dans les collections du musée Saint-Remi
    Paris, 2018
    CAT. n°196.p.200

Exposition

  • Le Goût du Japon. Voyages et collections à l’ère Meiji Musée Saint-Remi
    05/10/2018 - 13/01/2019

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche