voir votre panier
Le labour
LAGARDE
Photo : © Devleeschauwer Christian

Le labour

Pierre LAGARDE (dessinateur)
École, pays : France
Paris, 1853 - Paris, 1910
4e quart 19e siècle
Pastel sec sur toile apprêtée beige tendue sur châssis
H x L en cm sans cadre : 38,3 x 46 cm
Legs Henry VASNIER, 11/1907
Musée des Beaux-Arts (inv. 907.19.311)

Ce paysage rappelle que le peintre a fréquenté l’atelier d’un paysagiste, Charles Busson (1822-1909), qui était proche de Louis Français (1814-1897), Camille Corot (1796-1875) et Charles-François Daubigny (1817-1878). La mise en scène osée, proche de l’abstraction, dramatise le paysage qui se compose uniquement de deux parties, la terre et le ciel, unis par une ligne d’horizon de laquelle semblent surgir, dans la lumière, deux arbres solitaires et un vol de corbeaux. Rejetant toute forme de naturalisme, l’espace représenté paraît un lieu d’inquiétude qui fait écho au paysagisme romantique et qui, par ses effets de matière, n’est pas sans rapport avec l’expressionnisme de Vincent Van Gogh (1853-1890) ou celui d’August-Johan Strindberg (1849-1912). Ces partis pris visionnaires étaient déjà présents dans les évocations des malheurs de la guerre de 1870 (« La Retraite, guerre de 1870 et « Soir de guerre », Paris, musée d’Orsay) qui rappellent que certaines œuvres de Lagarde sont envahies par l’anxiété et le désarroi. [D. Liot, 2002]

Notice complète

Description

Grande plaine labourée ; arbres sans feuilles en arrière-plan et vol de corbeaux.


Sujet/Thème
paysage arbre agriculture terre corbeau

Création

Titre
Le labour
dessinateur
Pierre LAGARDE
Paris, 1853 - Paris, 1910
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 4e quart 19e siècle

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Pastel sec sur toile apprêtée beige tendue sur châssis
Technique
pastel
Support
toile

H x L en cm sans cadre
38,3 x 46 cm
H x L x E en cm avec cadre
68 x 76,2 cm
Hauteur en cm
38,3
Largeur en cm
46
Hauteur avec cadre en cm
68
Largeur avec cadre en cm
76,2

Contexte

Inscription

  • signé
    en bas à gauche, au pastel blanc
    Pierre Lagarde
  • inscription
    au dos, sur le cache, à la peinture blanche (deux fois)
    HV 311
  • numéro pochoir rouge
    au dos, sur le cache
    129
  • inscription
    au dos, sur le cache, au crayon bleu
    468
  • cachet Mairie de Reims
    au dos, sur le cache
  • étiquette d'évacuation juin 1917
    au dos, sur le cache, inscrite au crayon bleu
    1079
  • marque de l'encadreur ; étiquette
    sur le cadre

Identification

Numéro d'inventaire
907.19.311

Statut administratif

  • 907.19 Legs Henry VASNIER, 11/1907 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • THIEBAULT-CISSON, 1902
    p. 28
  • Les Pastellistes français
    Paris, 1902
    n° 69 bis
  • Le Temps, 1902
  • La Galerie Vasnier à Reims (suite)
    Paris, Mention d'édition : L'Epreuve (revue d'art mensuelle), n°15, mars-avril 1904, pages 38-48., 1904
    p. 44
  • ATALONE, La Galerie Vasnier à Reims
    Reims, 1909
    p. 76

Exposition

  • Société de Pastellistes Français Galerie Georges Petit
    12/04/1902 - 05/1902
  • Corot, Monet, Gallé... . L'Oeil d'un collectionneur, de Jeanne-Alexandrine Pommery à Henry Vasnier Musée d'Art Mercian
    11/07/2003 - 09/11/2003

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche