voir votre panier
Le Joueur de guitare
RIBOT
Photo : © Christian Devleeschauwer

Le Joueur de guitare

Théodule RIBOT (peintre)
École, pays : France
Saint-Nicolas-d'Attez, 1823/08/08 - Colombes, 1891/09/11
1862
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 46,7 x 38,5
Legs Henry VASNIER, 11/1907
Musée des Beaux-Arts (inv. 907.19.225)

Entre 1862 et 1865, la figure du jeune musicien revient à plusieurs reprises dans la peinture de Ribot : « Le Musicien » de la Burrell Collection, « Le Joueur de mandoline » (collection particulière) tous deux comme ce tableau, datés de 1862, et le joueur de flûte de « La Recette » du musée de Marseille peint trois ans plus tard.

On retrouve dans toutes ces peintures une combinaison des images familières de l’artiste bohème, du musicien des rues et du poète amoureux. À différents degrés, elles relèvent de cette alliance caractéristique de l’art de Ribot qui mêle au réalisme contemporain l’influence de la peinture du XVIIe siècle. Ribot joue régulièrement de cette confusion des siècles, qui peut même laisser planer un doute sur la situation dans le temps du sujet représenté.

Même si nous sommes devant des musiciens de rue du Paris moderne qui se seraient travestis - selon les statistiques de la police on comptait alors, à Paris, 271 musiciens ambulants, 220 saltimbanques, 106 joueurs d’orgue de Barbarie et 135 chanteurs –, « Le Joueur de guitare » regarde résolument vers le passé et l’Espagne des romans picaresques que la gravure romantique a largement diffusée. C’est à cet univers que renvoient la guitare et le tambour de basque posé contre le tabouret -, tout autant qu’aux assemblées de buveurs caravagesques et aux bambochades nordiques.

Il y a dans ce tableau un gout de l’anecdote plaisante qui n’est guère différent de celui des tableaux de cuisiniers qui font le succès de Rìbot auprès des amateurs dans les mêmes années. Dans une taverne, un jeune homme chante en s’accompagnant de sa guitare ; son compagnon debout, drapé dans son manteau, exactement comme le « Buveur d’absinthe » ou le « Philosophe » de Manet, le visage à moitié dissimulé par l’ombre de son couvre-chef noir l’écoute. On aperçoit à leurs côtés les pichets qu’ils ont bus : la musique, la boisson, l’insouciance impécunieuse, entre Musset et Henry Murger, tous les ingrédients de l’imagerie de la vie de bohème sont en place pour laisser l’imagination du spectateur poursuivre le récit.
[Luc Georget, extrait du catalogue d’exposition « Théodule Ribot (1823-1891). Une délicieuse obscurité. », 2021

Notice complète

Description

Dans un intérieur, un joueur d’instrument à cordes assis, de profil droit, un pichet posé au sol près de son tabouret, joue une mélodie pour un autre, en pied, quasi de face, appuyé contre un mur formant angle droit, dont le tambourin est vraisemblablement à ses pieds contre un second tabouret ; en arrière-plan, homme assis sur un banc.


Sujet/Thème
scène musicien intérieur groupe de figures effet de clair-obscur effet de perspective banc assis de trois-quarts de profil chapeau plume luth guitare tabouret pichet en pied appuyé tambourin espagnol
Lieu
Espagne

Création

Titre
Le Joueur de guitare
peintre
Théodule RIBOT
Saint-Nicolas-d'Attez, 1823/08/08 - Colombes, 1891/09/11
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1862

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
46,7 x 38,5
H x L x E en cm avec cadre
72,6 x 63,7 x 9
Hauteur en cm
46,7
Largeur en cm
38,5
Hauteur avec cadre en cm
72,6
Largeur avec cadre en cm
63,7
Épaisseur avec cadre en cm
9

Contexte

Inscription

  • signé ; daté
    en bas à gauche
    t. Ribot 1862
  • cachet Mairie de Reims
    au dos, [masqué par le renfort, récol. 2015]
  • numéro ; étiquette
    sur le châssis, [masqué par le renfort, récol. 2015]
    6060
  • numéro Vasnier
    sur le châssis, à la peinture blanche, à deux reprises
    HV 225
  • numéro Vasnier
    sur le châssis, en bas, à droite, à l'encre noire
    HV 225
  • numéro
    sur le châssis, en haut, à droite, à l'encre noire
    154
  • annotation
    sur le cadre, au dos, au crayon rouge [non observé, récol. 2015]
    Les Musiciens 1862
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur le châssis, en haut, à gauche, The Brooklyn Museum, 1980-1982
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur le châssis, The Cleveland Museum [non observé, récol. 2015]
  • numéro pochoir rouge
    sur le cadre, au dos, en haut à gauche
    825
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en haut, au crayon bleu, en partie masqué
    883
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, CHENUE & FILS (deux fois)
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, à droitre, ANDRÉ CHENUE SA
  • étiquette d'évacuation juin 1917
    sur le cadre, au dos, à droite, chevauchant le châssis
  • numéro
    sur le cadre, au dos, à droite, sur l'étiquette d'évacuation, au crayon bleu
    503
  • marque de doreur
    sur le cadre, au dos, à droite, au pochoir, en partie masquée
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
907.19.225

Statut administratif

  • 907.19 Legs Henry VASNIER, 11/1907 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Théodule Ribot (1823-1891). Une délicieuse obscurité
    Paris, 2021
    GEORGET Luc, Cat.41 notice page 138, reproduction couleur page 139.
  • LOBSTEIN Dominique, Théodule Ribot (1823-1891)
    Courbevoie, 2018
    Fig.15 cité et reproduction couleur page 29.
  • Blicke auf Carmen. Goya, Courbet, Manet, Nadar, Picasso
    Cologne, 2005
    LOBSTEIN Dominique, notice en anglais et en allemand page 236, reproduction couleur page 237.
  • Corot, Monet, Gallé... L'oeil d'un collectionneur, de Jeanne-Alexandrine Pommery à Henry Vasnier
    Paris, 2003
    Oeuvre non prêtée. N°236 notice et reproduction couleur page 141.
  • Les Peintres Français et l'Espagne de Delacroix à Manet
    Castres, 1997
    N°120 notice et reproduction couleur page 150.

Exposition

  • Théodule Ribot (1823-1891). Une délicieuse clarté Musée des Augustins de Toulouse
    16/10/2021 - 10/01/2022
  • Le regard sur Carmen, 2005
  • Les peintres français et l'Espagne, de Delacroix à Manet Musée Goya
    11/07/1997 - 05/10/1997
  • Exigences du réalisme, 1983-84 Musée des Beaux-Arts de Chartres
  • Courbeta k Cezannovi : obrazy z let 1848-1886, ze sbirek francouzskych muzei Prague Galerie Nationale
    09/1982 - 11/1982

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition



Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche