voir votre panier
Le Grand Faulx de Verzy
HÉCART-GAILLOT
Photo : © Christian Devleeschauwer

Le Grand Faulx de Verzy

François Clovis HÉCART-GAILLOT (peintre)
École, pays : Champagne
Mauregny-en-Haye, 1813/02/20 - Reims, 1882/04/04
19e siècle
Huile sur bois (probablement des planches de peuplier)
H x L en cm sans cadre : 44,3 x 74
Don Paul Jules HÉCART, Léonie-Marie HÉCART, Lucie Marie HÉCART, 22/11/1935
Musée des Beaux-Arts (inv. 935.32.1)

Peintre autodidacte, François Hécart-Gaillot travaille à Reims comme professeur de dessin. Il réalise des portraits et paysages qu’il présente aux Salons de la Société des Amis des Arts (1842, 1869, 1873, 1877). Sollicité par le musée, il participe à la restauration des dessins de Cranach retrouvés dans les greniers de l’hôtel de ville en 1835.

Seize tableaux figurent à l’inventaire du musée (trois ont été détruits pendant la première guerre) et nombreuses de ses peintures religieuses ornent les églises des environs de Reims mais aussi des Ardennes (Baslieu-lès-Fismes, 1838 ; Thelonne, 2 œuvres, 1851 ; Tarzy-en village, 1852 ; Saint-Fergeux, 1875 ; Signy-L’abbaye, 3 œuvres, dont une « Résurrection », 1840, d’après Carle Van Loo, exécutée en 1734-1738 pour la cathédrale de Besançon, et « Le Bon Pasteur », 1866, d’après Champaigne ; Signy-le-Petit, 1842 ; Lalobbe, 1864, Prouilly, 3 œuvres, dont « Saint Jérôme », 1858, d’après Joseph-Marie Vien, 1751 (tableau conservé au musée des Beaux-Arts de Reims, Inv. 866.12.2), Les Mesneux, 1839 ; Girondelle-lieu-dit Le-Foulzy, 2 oeuvres, 1870 ; Sugny, dont « Le Baptême de Clovis » 1840, d’après Abel de Pujol, 1827). Parmi ses six enfants, sa fille Léonie-Marie sera aussi son élève et exposera des œuvres aux Salons de Reims, et aussi à celui de Paris. Le musée conserve une de ses toiles.

Si l’ensemble du paysage est traité de manière fluide avec une matière onctueuse, l’arbre centenaire est magnifié par l’application de petits empâtements et touches. Son dense feuillage vert clair se détache des grands arbres du premier plan, sur la gauche et du ciel bleu de l’arrière-plan. La lumière posée au pied de l’arbre attire l’œil vers le tronc d’où sortent les branches tortueuses caractéristiques du fau. Tel un personnage sorti de la forêt enchantée, la nature toute entière semble s’illuminer en venant vers le spectateur. Fort de ses observations, Hécart-Gaillot cherche à représenter le paysage « pur ». Tel Jacques-Raymond Brascassat ou Théodore Rousseau, il met son talent au service d’un arbre et de son environnement naturel : le fau, spécimen issu sans doute d’une modification génétique du hêtre.

Aujourd’hui, la forêt de Verzy compte encore 800 faux ou hêtres tortillards - et partage avec les forêts domaniales de la Montagne de Reims, le label de « Forêt d’exception » attribué par l’Office National des Forêts en 2016. Elle jouxte le village de Verzy connu aussi pour ses grands crus de champagne et son église, consacrée à saint Basle, pour laquelle Hécart-Gaillot a décoré, en 1853, une châsse-reliquaire de panneaux peints racontant l’histoire du saint. [M.-H. Montout-Richard, 2019]

Notice complète

Description

Vue d’un fau de Verzy au bord d’un chemin environné d’arbres et de végétation.


Sujet/Thème
paysage hêtre forêt chemin
Lieu
Verzy

Création

Titre
Le Grand Faulx de Verzy
peintre
François Clovis HÉCART-GAILLOT
Mauregny-en-Haye, 1813/02/20 - Reims, 1882/04/04
Nationalité, culture : Française
École, pays : Champagne
Epoque, datation : 19e siècle

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur bois (probablement des planches de peuplier)
Technique
peinture à l'huile
Support
bois

H x L en cm sans cadre
44,3 x 74
H x L x E en cm avec cadre
54,8 x 84,4 x 6,1
Hauteur en cm
44,3
Largeur en cm
74
Hauteur avec cadre en cm
54,8
Largeur avec cadre en cm
84,4
Épaisseur avec cadre en cm
6,1

Contexte

Oeuvre en rapport

  • Hécart-Gaillot, Delot, Méja, Châsse de Saint Basle, ca 1853 - Oeuvre en rapport (iconographie)

Inscription

  • signé
    en bas à droite
    hécart
  • signé
    en bas à gauche
    hécart
  • annotation
    au dos, au crayon noir, effacé, illisible
    A[illisible]
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
935.32.1

Statut administratif

  • 935.32 Don Paul Jules HÉCART, Léonie-Marie HÉCART, Lucie Marie HÉCART, 22/11/1935 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Paysages et peintres champenois
    Reims, 2019
    MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, notice n°2 "Le Grand Faulx de Verzy" et reproduction couleur page 7.
  • SCHREYER Alexandra, La Champagne Mystérieuse
    Paris, 1993
    Chapitre 9, "L'énigme de Verzy : une météorite tombée dans la nuit des temps ?", cité (absence de pagination).

Exposition

  • Regard sur ... Paysages et peintres champenois Musée des Beaux-Arts de Reims
    08/03/2019 - 20/05/2019
  • Peintres et paysages en montagne de Reims Maison du Bûcheron de Germaine
    06/1979 - 08/1979

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche