voir votre panier
Le Carré
VIEIRA DA SILVA
© Adagp, Paris, 2022
Photo : © Christian Devleeschauwer

Le Carré

Maria Helena VIEIRA DA SILVA (peintre)
École, pays : France
Lisbonne, 1908 - Paris, 1992
1973
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 100 x 100
Achat "charte culturelle" Maria Helena VIEIRA DA SILVA, 12/1976
Musée des Beaux-Arts (inv. 976.13.1)

L’univers poétique de Maria Helena Vieira da Silva, grande femme peintre du XXe siècle, est entré au musée des Beaux-Arts, en 1970, avec une gouache achetée à l’artiste, puis, en 1976, avec ce tableau. Depuis, d’autres œuvres sont venues enrichir les collections, notamment un vitrail et un grand nombre de dessins préparatoires pour les vitraux de l’église Saint-Jacques, à Reims (1976), dépôt du Fonds national d’art contemporain. Dès ses débuts, le style de Vieira da Silva se construit avec précision et finesse, tout en indépendance.

Née à Lisbonne où elle se forme, c’est à Paris qu’elle s’installe en 1928 et apprend encore auprès de sculpteurs et de peintres, aussi différents qu’Antoine Bourdelle, Othon Friesz, Fernand Léger et Roger Bissière. Elle rencontre Árpád Szenes, peintre aux paysages purs et transparents, qu’elle épouse en 1930. Alors que le couple est en exil au Brésil, c’est au contact de Joaquín Torres García, artiste abstrait, que Vieira affirme véritablement son art. De nouveaux espaces, animés de signes étranges colorés, apparaissent, révélant une écriture personnelle, plus proche de l’abstraction lyrique que de l’abstraction géométrique.

Ce tableau, « Le Carré » – comme le format de la toile –, ne se compose que de traits, de points d’exclamation et de formes géométriques aux couleurs métalliques. Souvent, la palette de l’artiste est restreinte et ses lignes géométriques fuyantes s’entrechoquent avec délicatesse et musicalité. Un quadrillage savant dessine des ouvertures ou chemins dans lesquels chacun peut entrevoir le ciel, la terre et la mer. Chacun des composants de la peinture nous renseigne sur la vision d’une ville imaginaire, scintillante de lumières diaphanes. Aveuglés, perdus sur cet échiquier, ce sont nos pas qui résonnent à l’infini, échos de notre propre monde intérieur. [M.-H. Montout-Richard, 2017]

Notice complète

Description

Composition abstraite aux formes géométriques carrées amoncellées.


Sujet/Thème
effet de forme carré

Création

Titre
Le Carré
peintre
Maria Helena VIEIRA DA SILVA
Lisbonne, 1908 - Paris, 1992
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1973

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
100 x 100
H x L x E en cm avec cadre
103,4 x 103,4 x 4,2
Hauteur en cm
100
Largeur en cm
100
Hauteur avec cadre en cm
103,4
Largeur avec cadre en cm
103,4
Épaisseur avec cadre en cm
4,2

Contexte

Inscription

  • signé ; daté
    en bas à gauche
    Vieira da Silva 73
  • numéro ; cachet
    sur le châssis, traverse verticale, encre noire
    4793
  • numéro
    sur le châssis, traverse horizontale, au crayon feutre noir
    730357
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur le châssis, traverse horizontale, ROYAN, 1975
  • inscription concernant la vente ; étiquette
    sur le châssis, traverse horizontale, GALERIE JEANNE BUCHER
  • marque de transit ; étiquette
    sur le châssis, traverse horizontale, AGENCE DELAMARE ET CIE
  • marque de fabricant
    sur le châssis, à droite, pochoir, masquée
  • cachet du fournisseur
    sur la toile, au revers, trace
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
976.13.1

Statut administratif

  • 976.13 Achat "charte culturelle" Maria Helena VIEIRA DA SILVA, 12/1976 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène , notice" Le Carré" page 224, reproduction couleur page 225.
  • Karl-Jean Longuet et Simone Boisecq de la sculpture à la citée rêvée
    Lyon, 2011
    cité page 206
  • LIOT David, Le musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2002
    n° 113 reproduction couleur page 98
  • WEELEN Guy, Viera da Silva - Catalogue raisonné
    Genève, 1994
    "1973" pages 534-543, page 534 n°2655 reproduction
  • LASSAIGNE Jacques, Vieira Da Silva
    Paris, 1987
    n°334 page 294

Exposition

  • Karl-Jean Longuet et Simone Boisecq, de la sculpture à la cité rêvée Musée des Beaux-Arts de Reims
    09/03/2011 - 06/06/2011
  • Cinq ans d'acquisitions des musées de Reims Musée des Beaux-Arts de Reims
    30/12/1977 - 19/02/1978
  • Vieira da Silva, oeuvres de 1931 à 1975 Musée de Metz
    20/11/1976 - 16/01/1977
  • Vieira da Silva Maison des arts et loisirs de Sochaux
    09/10/1976 - 07/11/1976
  • Vieira da Silva et Arpad Szenes Palais des Congrès de Royans
    19/03/1975 - 07/04/1975

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette œuvre est soumise à droits et son visuel ne peut pas être diffusé librement. Les images vous sont donc proposées à titre illustratif et en basse définition.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche