voir votre panier
La Vierge miraculeuse
FOUJITA
© Fondation Foujita/Adagp, Paris, 2022
Photo : © Christian Devleeschauwer

La Vierge miraculeuse

Léonard Tsuguharu FOUJITA (peintre)
École, pays : France
Tokyo, 1886/11/27 - Zurich, 1968/01/29
1964/06/06
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 65,3 x 54,1
Legs Kimiyo FOUJITA, 21/07/2009
Musée des Beaux-Arts (inv. 2009.1.1)

Au sein d’une architecture de ruines qui évoque les gravures d’Albrecht Dürer ou d’Andrea Mantegna, cette Vierge entoure de ses bras protecteurs six personnages. Jaillissant de son sein, un jet de lactation miraculeuse guérit une jeune non-voyante. Une mère et son enfant, un homme infirme, et deux autres jeunes femmes, s’abritent sous son manteau. De part et d’autre, un homme encapuchonné penché sur des béquilles, et un autre appuyé sur un bâton, goûtent également l’aura bienfaisante de la Vierge. Cette dernière s’apparente à la Vierge de miséricorde – ou Vierge au manteau , thème iconographique du Moyen-Age et de la Renaissance dans lequel se sont notamment illustrés Piero della Francesca et Enguerrand Quarton.

Léonard Foujita peint ici une Vierge d’une extrême jeunesse, aux traits presque enfantins, qui rappellent ses représentations de fillettes, nombreuses après son retour en France en 1951. Le miracle ou don de guérison qui est ici attribué à la figure mariale s’inscrit dans la continuité des nombreux récits où tant Jésus que la Vierge guérissent aveugles, infirmes et moribonds.

L’apparence particulièrement miséreuse des personnages est également l’occasion pour Foujita de manifester son attachement au message chrétien appelant à la défense des pauvres et des démunis.
[R. de Raphélis, 2022]

Notice complète

Description

Vierge assise sur fond architectural de ruines, vêtue d’une robe, drapée et voilée, accueillant contre elle et protégeant des infirmes et nécessiteux, femme et enfant endormis, fillette, jeunes-femmes et vieillards, un infirme se déplaçant au moyen de cannes anglaises à gauche.


Sujet/Thème
scène Vierge bienveillance miracle amour maternel femme assis fond de paysage architecture ruines effet de perspective draperie voile (coiffure) mur jeune femme mère nourrisson infirme canne barbe pauvre mendicité vieillard sommeil

Création

Titre
La Vierge miraculeuse
peintre
Léonard Tsuguharu FOUJITA
Tokyo, 1886/11/27 - Zurich, 1968/01/29
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1964/06/06
sculpteur
Léonard Tsuguharu FOUJITA
Tokyo, 1886/11/27 - Zurich, 1968/01/29
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 3e quart 20e siècle

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
65,3 x 54,1
H x L x E en cm avec cadre
68 x 57,7 x 2,5
Hauteur en cm
65,3
Largeur en cm
54,1
Hauteur avec cadre en cm
68
Largeur avec cadre en cm
57,7
Épaisseur avec cadre en cm
2,5

Contexte

Suite au décès de Kimiyo Foujita le 2 avril 2009 et à son inhumation à Reims le 25 avril 2009, le projet de legs de ces trois peintures peut maintenant se concrétiser. Ces oeuvres vont permettre d’ancrer durablement cet artiste dans le fonds du musée ; ce qui s’avère essentiel car Foujita était particulièrement lié à Reims. Rappelons qu’il était l’ami de René Lalou, directeur de la maison de Champagne Mumm, qu’il avait de surcroît décidé à Reims de se convertir au Christianisme, de s’y faire baptiser en 1959 dans la Cathédrale sous les flashs des journalistes du monde entier.
Après l’entre-deux-guerres, marquée par ses liens avec Modigliani et Soutine, Reims symbolise après la Seconde Guerre mondiale la dernière étape de la carrière de Foujita qui le conduit à faire édifier une chapelle - Notre-Dame de la Paix qu’il couvre, à l’intérieur, de près de 200m² de fresques. Cette chapelle, gérée par le musée des Beaux-arts, est à la fois son testament et son tombeau. De même, cette conversion illustre à Reims son ouverture à l’art religieux de la Renaissance italienne ; à cette époque, ses oeuvres dont les trois peintures léguées, rappellent sa fascination pour le thème de la Vierge, celui notamment de la Vierge à l’Enfant, qu’il revisite librement à travers sa culture japonaise. Par ailleurs, ce premier legs est l’occasion d’enrichir le fonds d’art sacré du musée qui comprend des oeuvres de Maurice Denis, George Desvallières et de nombreux vitraux de l’Exposition Internationale de 1925.

Oeuvre en rapport

  • 2014.3.265.1 W. Wingate & Johnston, Paris, à Kinosuke Ebihara, Paris Archive\MBA - cité
  • 2014.3.266 André Chenue S.A., Paris, à Kimiyo Foujita chez Kinosuke Ebihara, Paris Archive\MBA - cité
  • 2014.3.267 The Tokyo Marine and Fire Insurance Compagny, Limited, Tokyo, à Asahi Shimbun pour Kimiyo Foujita, Paris Archive\MBA - cité
  • 2014.3.314 Takio Enna, conseiller des Affaires culturelles, Asahi Shimbun, Tokyo, et Kinosuke Ebihara pour Kimiyo Foujita, Paris Archive\MBA - cité
  • 2014.3.928 La Vierge miraculeuse, 6 juin 1964 Archive\MBA - représentation
  • 2014.3.975 La Vierge miraculeuse, 6 juin 1954 Archive\MBA - représentation

Inscription

  • daté ; signé
    en bas à droite
    6 Juin 64 L. Foujita
  • annotation
    sur le châssis, en haut, à gauche, au crayon-feutre noir, illisible
  • marque de transit ; étiquette
    sur le châssis, en haut, André Chenue
  • numéro ; étiquette
    sur le châssis, en haut, étiquette ronde verte, au crayon-feutre nori
    15
  • numéro ; étiquette
    sur le châssis, en haut, au crayon à bille sur papier adhésif (scotch)
    9-15
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur le châssis, à droite, Hommage à Léonard Foujita, Tokyo, 1968
  • numéro
    sur le châssis, en bas, à droite, au crayon-feutre noir, anciennement 12
    19
  • marque de fabrique
    sur le châssis, en bas, au pochoir noir
    15 F
  • inscription concernant le donateur
    sur le châssis, en bas, au crayon-feutre noir
    Collection Mme Kimiyo Foujita
  • titre
    sur le châssis, traverse horizontale, au crayon-feutre noir
    LA VIERGE MIRACULEUSE
  • daté ; signé
    sur le châssis, traverse horizontale, à droite, au crayon-feutre noir
    Juin 64 / L. Foujita
  • cachet de douane ; marque de transit
    sur le châssis, traverse horizontale, et sur la toile au revers, à deux reprises, Douane centrale Paris
    DOUANE CENTALE / EXPÉDITION / PARIS
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
2009.1.1

Statut administratif

  • 2009.1 Legs Kimiyo FOUJITA, 21/07/2009 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Le goût du Japon : voyage dans les collections du musée Saint-Remi
    Paris
    Cité page 38.
  • DELOT Catherine, Foujita la donation
    Gand, 2018
  • MAKOTO Aida, Foujita's Painting of girls
    Saint-Laurent, 2018
    Reproduction couleur et légende page 82.
  • Chefs-d’œuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Tokyo, 2016
    N°50 reproduction couleur page 94.
  • Histoire des sciences médicales -Tome XLV- n°3
    2011
    Fig. 8 reproduction page 281

Exposition

  • Masterpieces from Musée des Beaux-Arts, Reims Nagoya City Art Museum
    07/10/2017 - 03/12/2017
  • Masterpieces from Musée des Beaux-Arts, Reims Musée Prefectural Art Museum de Yamaguchi
    06/07/2017 - 27/08/2017
  • Masterpieces from Musée des Beaux-Arts, Reims Togo Memorial Sompo Japan Nipponkoa Museum of Art de Seiji
    22/04/2017 - 25/06/2017
  • Masterpieces from Musée des Beaux-Arts, Reims Hiroshima Museum of Art
    11/02/2017 - 26/03/2017
  • Masterpieces from Musée des Beaux-Arts, Reims Fukui Fine Arts Museum
    05/11/2016 - 25/12/2016

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette œuvre est soumise à droits et son visuel ne peut pas être diffusé librement. Les images vous sont donc proposées à titre illustratif et en basse définition.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche