voir votre panier
La Balançoire
DINET
Photo : © Christian Devleeschauwer

La Balançoire

Étienne DINET (peintre)
École, pays : France
Paris, 1861 - Paris, 1929
fin 19e siècle ; vers 1900
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 130,6 x 109,7
Legs Henry VASNIER, 11/1907
Musée des Beaux-Arts (inv. 907.19.98)

Le dessin d’Étienne Dinet, (2016.1.1), artiste orientaliste engagé, est une étude faite sur nature pour le visage d’une des deux fillettes d’un pastel, « Jeunes Filles se balançant entre les palmiers », réalisé en 1899, à Biskra, en Algérie. L’artiste aime représenter les habitants des Ouled Naïl, berbères reconnaissables à leurs tatouages, leurs bijoux et leurs habits colorés.

Ce visage – sans doute celui d’une jeune fille de Bou Saâda – met en évidence le travail du dessinateur qui cherche à saisir la lumière éclatante des oasis sahariennes, mais aussi à traduire la vivacité de la jeunesse. À partir de ce pastel, repris en 1900 pour l’affiche du Salon des peintres orientalistes français, à la galerie Durand-Ruel, à Paris, l’artiste en réalise, aussitôt et sur commande, une version peinte, « La Balançoire ». L’œuvre, achetée par Henry Vasnier, directeur de la maison de champagne Pommery, en mars de la même année, est léguée au musée en 1907.

Parmi les six cents pièces de ce legs apparaissent d’autres figures liées à l’orientalisme. Au côté d’œuvres de Gabriel Decamps, d’Henri Regnault, d’Eugène Fromentin, cinq tableaux de Dinet illustrent ce goût des amateurs d’art de l’époque pour les cultures d’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient. Avec le souci d’allier un réalisme exacerbé par les détails ethnographiques et le désir d’exotisme recherché par la clientèle parisienne, il est l’un des chantres de l’Orient. Femmes, enfants ou hommes sont montrés avec fidélité dans leur quotidien et sublimés par une mise en scène digne d’un paradis perdu.

D’abord voyageur et découvreur, l’artiste s’installe au sud d’Alger, à Bou Saâda, en 1905. Converti à l’islam, il prend le nom de Nacir ed Dine Dinet. Aujourd’hui, son œuvre est étudiée, non plus comme imagerie du rêve orientaliste mais aussi comme outil de connaissance du monde musulman en France au début du XXe siècle. [M.-H. Montout-Richard, 2017]

Notice complète

Description

Près d’une maison, deux jeunes femmes arabes, en costume traditionnel, jouent à la balançoire au-dessus d’un ruisseau.


Sujet/Thème
scène orient (thème) jeune femme arabe costume traditionnel bijou jeu balançoire ruisseau maison
Lieu
Algérie

Création

titre attribué
La Balançoire
ancien titre attribué
Jeunes filles se balançant entre les Palmiers
peintre
Étienne DINET
Paris, 1861 - Paris, 1929
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : fin 19e siècle ; vers 1900

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
130,6 x 109,7
H x L x E en cm avec cadre
163 x 142 x 10
Hauteur en cm
130,6
Largeur en cm
109,7
Hauteur avec cadre en cm
163
Largeur avec cadre en cm
142
Épaisseur avec cadre en cm
10

Contexte

Oeuvre en rapport

Inscription

  • signé
    en bas à droite
    E. DINET
  • légende
    sur le cadre, en bas, cartel
    A. E. DINET
  • légende ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut à gauche, imprimée
  • numéro pochoir rouge
    sur le cadre, au dos, en haut à gauche
    1116
  • étiquette d'évacuation juin 1917
    sur le cadre, au dos, en haut
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en haut, sur l'étiquette d'évacuation, au crayon bleu
    100
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, HELVIG
  • annotation
    sur le cadre, au dos, en haut, effacée
    Vasnier
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en bas, à la craie blanche
    XII
  • numéro Vasnier
    sur le châssis, en bas, à droite, à l'encre noire
    HV 98
  • marque de transit ; étiquette
    au dos, en bas à gauche, du dos protecteur, LP ART
  • cachet Mairie de Reims
    sur le châssis, [masqué par le renfort, récol. 2015]
  • numéro Vasnier
    sur le châssis, à la peinture blanche [masqué par le renfort, récol. 2015]
    HV 98
  • cachet Mairie de Reims
    sur la toile, au revers, [masqué par le renfort, récol. 2015]
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
907.19.98

Statut administratif

  • 907.19 Legs Henry VASNIER, 11/1907 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, notice "Portrait de jeune fille", page 146, reproduction couleur page 146.
  • CHALABI Imène, La représentation de la femme Bou-Saâdie dans la peinture d'Étienne Dinet durant la période coloniale entre réalité et imagination
    Ouargla, 2016/06/02
    cité page 16.
  • L'appel du désert. Les peintres voyageurs en Algérie 1870-1910
    Laval, 2008
    reproduction couleur page 94, cité page 139.
  • Corot, Monet, Gallé... L'oeil d'un collectionneur, de Jeanne-Alexandrine Pommery à Henry Vasnier
    Paris, 2003
    n°104, cité et reproduction couleur page 119.
  • CAZENAVE Elisabeth, L'Afrique du Nord révélée par les musées de province
    Paris, 2004
    reproduction page 44.

Exposition

  • La Turquie et les Orientalistes Saint-Dié des Vosges Musée Pierre Noël
    13/07/2012 - 30/09/2012
  • L'appel du désert : les peintres voyageurs en Algérie, 1870-1910 Musée du Vieux Château de Laval
    01/03/2009
  • Les peintres de la Belle Epoque Musée des Beaux-Arts de Reims
    07/1976 - 09/1976

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche