Photo : © Christian Devleeschauwer

L’Exorcisme ; musiciens arabes chassant les djinns du corps d’un enfant

André BROUILLET (peintre)
École, pays : France
1857 - 1914
1884 ; Orientalisme
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 176,8 x 256,3
Dépôt de l’État, transfert de propriété de l’État à la ville de Reims, 2019, 23/01/2019
Dépôt de l’État de 1884, transfert de propriété de l’État à la ville de Reims, 2019
Musée des Beaux-Arts (inv. 2019.1.10)

André Brouillet fait des études d’ingénieur qu’il quitte pour entrer à l’école des Beaux-Arts où son professeur est l’orientaliste Jean-Léon Gérôme. Il part en Algérie grâce à une bourse et épouse une Constantinoise de l’aristocratie juive.

Le point de vue que choisit le peintre, place le spectateur au plus près de la scène, l’absence de distance est renforcée par le cadrage serré et, au fond, le regard est bloqué par la verticalité du mur. Les personnages sont tout à leur action. Les musiciens jouent de leur instrument traditionnel et chantent pour extraire l’esprit malfaisant supposé habiter le corps de l’enfant allongé au premier plan. À droite, une vieille femme, robe rose, turban sombre et voile blanc, veille sur lui. Avec sa touche lisse, son trait précis et l’absence d’ombre, Brouillet renforce la perception ethnographique de la scène. Il n’y a pas d’ombre, d’où l’aspect un peu déroutant du tableau mais les coloris sont subtils. Avec des couleurs complémentaires, bleus, ocre jaune lavé de blanc, la lumière est implacable. Ce tableau d’un réalisme photographique, conforme aux canons académiques de l’époque, a été primé au Salon.

Aujourd’hui le sujet de cette scène est remis en question par Koudir Benchikou, spécialiste de l’orientalisme et auteur d’ouvrages sur Etienne Dinet. Il réfute le titre du Salon de 1895. Selon lui, il ne s’agit pas d’une scène d’exorcisme ̶ car celle-ci requiert la présence d’un Imam, non représenté ici ̶ mais d’une scène faisant suite à une circoncision. Il précise qu’il est de tradition de présenter l’enfant qui vient de subir cette épreuve (sans anesthésie à l’époque). Celui-ci, âgé d’environ deux à trois ans, porte une gandoura, sorte de robe lui permettant d’être à l’aise, ses pieds teintés de henné, utilisé uniquement lors des jours de fête. Dans les familles aisées, le concours de musiciens rehausse d’un éclat particulier cette cérémonie. [MBA Reims, 2022]

Notice complète

Description

Assis en tailleur sur des tapis dans une pièce carrelée, cinq musiciens, en costume traditionnel, jouent autour d’une mère et d’un jeune enfant couché.


Sujet/Thème
scène orient (thème) exorcisme homme costume traditionnel arabe musicien instrument de musique musique assis secours enfant allongé sommeil mère pièce d'habitation colonne

Création

titre attribué
L'Exorcisme ; musiciens arabes chassant les djinns du corps d'un enfant
titre attribué
Après la circoncision
peintre
André BROUILLET
1857 - 1914
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1884 ; Orientalisme

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
176,8 x 256,3
H x L x E en cm avec cadre
225,3 x 305,2 x 10,7
Hauteur en cm
176,8
Largeur en cm
256,3
Hauteur avec cadre en cm
225,3
Largeur avec cadre en cm
305,2
Épaisseur avec cadre en cm
10,7

Contexte

Plutôt une scène festive suite à la circoncision qu’un exorcisme [Koudir Benchikou, 2012]

Inscription

  • signé ; daté
    en bas à gauche
    André Brouillet / Constantine 1886
  • annotation
    sur le cadre, au dos, à gauche, au crayon
    l'exorcisme 1,72 avec jeux
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en bas à gauche, CHENUE
  • inscription concernant la restauration ; étiquette
    sur le châssis, traverse horizontale, au crayon à bille
    REIMS SRMF 6932 / Brouillé / L'Exorcisme
  • numéro Sartor
    sur le châssis, à la peinture blanche (deux fois) [disparu lors de la restauration, récol. 2015]
    S. 64
  • numéro pochoir rouge
    sur le châssis, [disparu lors de la restauration, récol. 2015]
    332
  • numéro
    sur le châssis, au crayon noir [disparu lors de la restauration, récol. 2015]
    S + 23
  • étiquette d'évacuation juin 1917
    sur le châssis, [disparu lors de la restauration, récol. 2015]
  • inscription
    sur le châssis, sur l'étiquette d'évacuation, au crayon bleu [disparu lors de la restauration, récol. 2015]
    "384"
  • annotation ; étiquette
    sur le châssis, manuscrite [disparu lors de la restauration, récol. 2015]
    225-Wagon / Brouillet / musiciens arabes chassant le Djinn / du corps d'un enfant
  • annotation
    sur le châssis, à la craie blanche [disparu lors de la restauration, récol. 2015]
    Chenoz Emmanuel
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
2019.1.10

Statut administratif

  • 2019.1 Transfert de propriété de l'État à titre gratuit, 23/01/2019 (Actuel)
    Dépôt de l’État, transfert de propriété de l’État à la ville de Reims, 2019
    Dépôt de l’État de 1884, transfert de propriété de l’État à la ville de Reims, 2019
  • D. 884.1 Dépôt Centre national des arts plastiques – ministère de la Culture et de la Communication, 1884 (Antérieur)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • André Brouillet 1957-1914
    Poitiers, 2000
    DUFFAULT Catherine, N°10 notice pages 95-97, reproduction couleur page 95.
  • CAZENAVE Elisabeth, L'Afrique du Nord révélée par les musées de province
    Paris, 2004
    Cité page 192.
  • VIDAL-BUÉ Marion, L'Algérie des peintres 1830-1860
    Paris, 2002
    Cité page 156, reproduction couleur page 162.
  • SARTOR Marguerite, Catalogue historique et descriptif du musée de Reims. Peintures, toiles peintes, pastels, gouaches & miniatures
    Paris, 1909
    N°64 notice page 18.
  • Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, lithographie & photographie
    Reims, 1884
    N°121 cité page 36.

Exposition

  • Rêves d'Orient Musée du Cloitre, musée Garinet, MBA Châlons-en-Champagne
    17/06/2022 - 19/09/2022
  • La Turquie et les Orientalistes Saint-Dié des Vosges Musée Pierre Noël
    13/07/2012 - 30/09/2012
  • André Brouillet, 2001
  • Rétrospective, André Brouillet, 2001
  • André Brouillet, 2000

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Licence ouverte CC BY SA

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche