voir votre panier
L’Espérance
SARRABEZOLLES
© Adagp, Paris, 2021
Photo : © Devleeschauwer Christian

L’Espérance

Carlo SARRABEZOLLES (sculpteur)
École, pays : France
Toulouse, 1888 - Paris, 1971
1932
Plâtre moulé, teinté
Poids en kg : 45
Achat avec participation du FRAM Geneviève APPERT-SARRABEZOLLES, 21/09/2010
Musée des Beaux-Arts (inv. 2010.3.1)

Depuis 1988, grâce à la générosité des descendants de Carlo Sarrabezolles, le musée des Beaux-Arts s’est enrichi de cent dix-neuf de ses œuvres : pierres, plâtres, plastilines, dessins et photographies illustrent la richesse de la collection et le talent de l’artiste. Après ceux de René de Saint-Marceaux (1845-1915) et d’Arthur Guéniot (1866-1951), il s’agit du troisième fonds de sculptures par son importance. Ces trois artistes ont de véritables liens avec Reims.

Ainsi, Sarrabezolles intervient dans la reconstruction de l’hôtel de ville rémois en 1926-1927, mais aussi à l’ambassade de Belgrade en 1931 et au palais de Chaillot, à Paris, en 1937. Formé à Toulouse, sa ville natale, puis à Paris, à l’École des beaux-arts, il est une figure majeure de la sculpture figurative de l’entre-deux-guerres. Collaborateur d’architectes de renom, il réalise des chantiers monumentaux en France et à l’étranger. Éloigné du fonctionnalisme de l’époque, il propose des programmes iconographiques ambitieux, habillés d’une forme de classicisme moderne. Son nom est associé à la technique de la taille directe du béton frais, largement déployée sur des édifices religieux marquants.

En 1932, ce plâtre est réalisé en bronze pour un monument funéraire du cimetière de Ronquerolles, dans le Val d’Oise. Il se situe dans la lignée des portraits de femmes exceptionnelles, « L’Âme de la France », ou « Pallas Athéné », qui participent de la renommée de l’artiste. Par son format et son classicisme, la figure évoque un retour à une Antiquité sévère et monumentale, caractéristique de beaucoup de décors extérieurs des années trente. Héritier assumé de l’art gréco-romain, Sarrabezolles révèle, à travers l’apparente austérité et l’aspect colossal de ses œuvres, la poésie vivante et l’élévation de l’âme qui les animent. La même année, « L’Espérance » se transforme en Victoire (projet pour une statue de 100 mètres). [M.-H. Montout-Richard, 2017]

Notice complète

Description

Figure de l’Espérance sous les traits d’une femme, vêtue d’un drapé, les bras levés.


Sujet/Thème
allégorie espérance femme figure draperie bras levé

Création

titre attribué
L'Espérance
Dénomination
statue
Stade de création
projet de sculpture
sculpteur
Carlo SARRABEZOLLES
Toulouse, 1888 - Paris, 1971
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1932

Technique

Domaine
sculpture

Libellé
Plâtre moulé, teinté
Matière
plâtre
Technique
moulé teinté

Poids en kg
45

Contexte

Usage

commémoration
Destinataire
Marguerite-Joséphine JACQUOT
(1879 - 1931)
Date d'utilisation
1931
Lieu d'utilisation
Ronquerolles, cimetière
Notes
Monument funéraire érigé en la mémoire de Marguerite-Joséphine Jacquot (1879-1931).

Oeuvre en rapport

  • 2014.10.7 L'Espérance Arts Graphiques\MBA - représentation
  • 2014.10.9 Jeanne d'Arc : vue de trois-quarts Arts Graphiques\MBA - représentation
  • 2014.10.10 Jeanne d'Arc : vue de face Arts Graphiques\MBA - représentation
  • 2014.10.19 Jeanne d'Arc : vue de face Arts Graphiques\MBA - représentation
  • 2014.10.23 Jeanne d'Arc : vue de trois-quarts Arts Graphiques\MBA - représentation
  • 2014.10.28 Jeanne d'Arc : vue de face Arts Graphiques\MBA - représentation
  • Sarrabezolles, L'Espérance - monument funéraire, 1932 - oeuvre aboutie

Inscription

  • signé ; daté
    à gauche, sur la base, incisé
    C. Sarrabezolles 1932

Identification

Numéro d'inventaire
2010.3.1
Nombre de parties
3

Statut administratif

  • 2010.3 Achat avec participation du FRAM Geneviève APPERT-SARRABEZOLLES, 21/09/2010 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène , notice "L'Espérance" page 230, reproduction couleur page 231.
  • Carlo Sarrabezolles (1888-1971) de l’esquisse au colossal
    Paris, 2008
    Cat. 41, reproduction couleur page 98
  • APPERT-SARRABEZOLLES Geneviève, Carlo Sarrabezolles sculpteur et statuaire 1888-1971
    Paris, 2002
    Cat. 85, reproduction (détail) page 6, cité page 144
  • La Revue desFrance - Revue du Louvre, 2 - 2011
    Paris, La Revue du Louvre 2 -2011 (avril), 2011
    LIOT David, "Principales acquisitions", n°141, reproduction couleur page 91, notice pages 91-92

Exposition

  • Carlo Sarrabezolles (1888-1971) de l'esquisse au colossal Musée Despiau-Wlérick de Mont-de-Marsan
    26/06/2009 - 20/09/2009
  • Carlo Sarrabezolles (1888-1971) de l'esquisse au colossal MUSÉE MENDJIISKY - ÉCOLE DE PARIS
    10/02/2009 - 30/05/2009
  • Carlo Sarrabezolles (1888-1971) de l'esquisse au colossal Musée des Beaux-Arts de Reims
    16/10/2008 - 25/01/2009
  • Carlo Sarrabezolles (1888-1971) de l'esquisse au colossal La Piscine - musée d'art et d'industrie André-Diligent de Roubaix
    21/06/2008 - 20/09/2008

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette œuvre est soumise à droits et son visuel ne peut pas être diffusé librement. Les images vous sont donc proposées à titre illustratif et en basse définition.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche