voir votre panier
L’aube : souvenir des Alpes
DORÉ
Photo : © Devleeschauwer Christian

L’aube : souvenir des Alpes

Gustave DORÉ (peintre)
École, pays : France
1832 - 1883
incertain 1880
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 120 x 174,8
Don Jonathan HOLDEN, 1880
Musée des Beaux-Arts (inv. 880.14.1)

Paul Gustave Louis Christophe Doré, dit Gustave Doré commence à treize ans de dessiner ses premières lithographies et, un an plus tard, est publié son premier album, « Les Travaux d’Hercule ». À quinze ans, il est engagé comme caricaturiste au « Journal pour rire » de Charles Philipon. En 1848, il débute au Salon avec deux dessins à la plume. Un an après, à la mort de son père, il est déjà très connu alors qu’il n’a que seize ans.

Tout en restant en dehors des avant-gardes de son temps, notamment de l’impressionnisme, Doré va consacrer au paysage les dix dernières années de sa vie dans une voie personnelle, isolée, incomprise des critiques, qui révèlent cette vision cosmique. Il est fasciné par les paysages sauvages, notamment ceux de montagnes, comme les Alpes ou les Pyrénées. Cette attirance le conduit à exprimer la solitude de l’homme face aux éléments qu’il semble vouloir fusionner. Peinte probablement entre les deux voyages dans les Alpes que l’artiste, randonneur affirmé, fit en 1879 et en 1881.

Cette œuvre illustre son intérêt pour le paysage « miroir de l’âme », hérité du romantisme de Paul Huet et sur tout de celui du peintre allemand Caspar David Friedrich. La stylisation des différents éléments du paysage, celle notamment des sapins aux formes effilées, rappelle l’importance du dessin dans la démarche de cet artiste qui, après avoir précisément observé le site et, après l’avoir étudié par le dessin, transpose sur la toile, de mémoire, une nature passée à travers le filtre de l’imaginaire. Il est important de préciser que Doré s’intéresse à ce sujet dès le début de sa carrière. Effectivement, cela commence par la commande de sept vues alpestres pour un décor de théâtre. Son sens indéniable de la mise en scène d’un sujet, qui souvent sert de toile de fond à ses grandes compositions historiques ou religieuses, est perceptible dans cette œuvre. [F. Bouré, 2017]

Notice complète

Description

Lever de soleil sur montagne ; au premier plan, sapinière ; personnage.


Sujet/Thème
paysage montagne arbre aube personnage chien
Lieu
Alpes (Les) Suisse

Création

Titre
L'aube : souvenir des Alpes
peintre
Gustave DORÉ
1832 - 1883
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : incertain 1880

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
120 x 174,8
H x L x E en cm avec cadre
164,3 x 219,3 x 16,5
Hauteur en cm
120
Largeur en cm
174,8
Hauteur avec cadre en cm
164,3
Largeur avec cadre en cm
219,3
Épaisseur avec cadre en cm
16,5

Contexte

-  Peint vraisemblablement entre les deux voyages en Suisse que Doré fit en 1879 et 1881.

Inscription

  • signé ; daté
    en bas à droite, [non observé, récol. 2015]
    Gve Doré 18.80
  • numéro Sartor
    sur le châssis, en bas, à gauche, à la peinture blanche
    S. 197
  • étiquette d'évacuation juin 1917
    sur le cadre, au dos, chevauchant le châssis, incomplète
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en haut, sur étiquette d'évacuation, au crayon bleu
    [97]
  • légende ; étiquette
    sur le châssis, en haut, cartel, imprimé
    207 - L'AUBE, SOUVENIR DES ALPES / 1880 / Reims, Musée Saint-Denis
  • numéro pochoir rouge
    sur le châssis, traverse verticale
    288
  • cachet du fournisseur
    sur le châssis, traverse horizontale, pochoir noir, BLANCHET
  • marque de transit ; étiquette
    au dos, en haut, sur le dos protecteur, LP ART
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
880.14.1

Statut administratif

  • 880.14 Don Jonathan HOLDEN, 1880 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    BOURE Francine, notice" L'Aube : souvenir des Alpes", page 104, reproduction couleur page 105.
  • Gustave Doré un peintre-né
    Paris, 2012
    cat.31, cité pages 93, 159, reproduction couleur page 93
  • Lignes et couleurs - Chefs-d'oeuvre de la collection du musée des Beaux-Arts de Reims, du XVIIe au XXe siècle
    Séoul, 2004
    cité page 110, reproduction couleur page 111
  • LIOT David, Le musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2002
    cité page 58
  • Gustave Doré, 1832-1883
    Strasbourg, 1983
    GEYER Marie-Jeanne, notice 208 pages 190-191, reproduction page 190

Exposition

  • Gustave Doré, un peintre-né Musée du Monastère Royal de Brou de Bourg-en-Bresse
    12/05/2012 - 16/09/2012
  • Lignes et couleurs - Chefs-d'oeuvre de la collection du Musée des Beaux-Arts de Reims, du XVIIe au XXe siècle Seoul Arts Center
    21/12/2004 - 03/04/2005
  • Gustave Doré 1832-1883 Musée d'art moderne de Strasbourg
    10/09/1983 - 06/11/1983
  • L'Oeuvre de Doré Musée de Brou de Bourg-en-Bresse
    14/06/1963 - 15/10/1963
  • Exposition organisée par la Société des Amis des Arts de Reims Salle du Cirque de Reims
    02/10/1880 - 15/11/1880

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche