voir votre panier
L’Art en deuil, 1914
SÉNÉCHAL
© Avec l’aimable autorisation de la famille Sénéchal
Photo : © Christian Devleeschauwer

L’Art en deuil, 1914

Adrien SÉNÉCHAL (dessinateur)
École, pays : France
Reims, 1895 - Reims, 1974
1914
Lithographie en trois couleurs et remarques au graphite sur papier grainé
Feuille H x L en cm : 66,6 x 51,3
ancien fonds
Musée des Beaux-Arts (inv. 2014.0.21)

Adrien Sénéchal, jeune artiste rémois, rend hommage à sa cathédrale, qu’il nomme le « Palais des rois ». Témoin direct de l’incendie du 19 septembre 1914, il le représentera plus de dix-huit fois au pastel entre 15 à 21 heures, comme pour exorciser de sa mémoire la terrible journée.
Pourtant c’est la cathédrale épargnée que Sénéchal choisit de représenter dans cette estampe. L’Art en deuil. Tout est dans le titre et dans sa typographique gothique. Telle une épitaphe, il accompagne l’image de l’édifice intact, déjà voilée de son linceul et nimbée d’une nuée de corbeaux. La mise en scène dramatique s’appuie sur des dégradés de noirs et sur la couleur du cadre violet symbole de la mort des rois. La tragédie approche. En bas à gauche, la silhouette d’un canon la confirme : la destruction par les bombardements et le feu d’un des monuments les plus célèbres de France. Un peu plus loin toujours en dessous de l’image, une figure, statue d’un ange ayant perdu ses ailes et tenant le livre sacré ?
Avec force et gravité, cette allégorie du patrimoine menacé par la guerre résume le chagrin et le vide d’un peuple face à l’irréparable. Mais, plutôt que de montrer des ruines ou « le visage vitriolé de la cathédrale du sacre » selon le vécu de Jean Cocteau, l’artiste dessine une Eglise encore droite et solide face à son destin.
La propagande s’emparera de ce geste artistique et symbolique. L’image sera reproduite sous forme de cartes postales, légendées de la prophétie de Jérémie sur la Jérusalem perdue : Notre-Dame de Reims en deuil « est devenue comme une veuve la grande dame des nations. ». Comme Sénéchal, poètes, artistes, personnalités et anonymes de tous les pays dénonceront sous différentes formes ce « crime contre l’Humanité et contre l’Art » vécu par Reims et résumé par Marius Vachon, historien et critique d’art en 1915.
[M.-H. Montout-Richard, 2021]

Notice complète

Description

Vue de la cathédrale de Reims enveloppée dans un linceul, des corbeaux volant tout autour.

Remarques dans la marge représentant un canon tirant un obus et une statue (?) d’un personnage tenant un livre.


Sujet/Thème
vue d'architecture cathédrale façade portail linceul corbeau
Lieu
Reims, cathédrale Notre-Dame
Événement
guerre 1914-1918

Sujet/Thème
représentation d'objet canon

Sujet/Thème
figure statue personnage livre

Création

Titre
L'Art en deuil, 1914
Dénomination
canon
Titre
Personnage tenant un livre
Stade de création
croquis
dessinateur / lithographe
Adrien SÉNÉCHAL
Reims, 1895 - Reims, 1974
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1914

Technique

Domaine
estampe

Libellé
Lithographie en trois couleurs et remarques au graphite sur papier grainé
Technique
lithographie impression polychrome crayon graphite
Support
papier grainé

Feuille H x L en cm
66,6 x 51,3
Passe-partout conservation H x L en cm
81 x 61
Hauteur en cm
66,6
Largeur en cm
51,3

Contexte

Tirage : tirage 5/200

Oeuvre en rapport

  • Sénéchal Adrien, L'Art en deuil, 1914

Inscription

  • signé ; daté
    en bas à gauche, dans la planche
    A. SENECHAL 1914
  • titre
    en haut, dans la planche
    L'ART EN DEUIL / MCM XIV
  • signé
    en bas à droite, au crayon graphite
    A. Sénéchal
  • numéro de série
    en bas à gauche, au crayon graphite
    5/200
  • cachet ; initiale
    en bas au centre, de l'artiste, encre violette
    A. S.
  • inscription concernant la vente
    au verso, en bas à gauche, au crayon
    40 f avec remarque
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
2014.0.21

Statut administratif

  • 2014.0 ancien fonds (Actuel)

Référence

Bibliographie

  • GAEHTGENS Thomas W., La Cathédrale incendiée. Reims, septembre 1914
    Paris, 2019
    N°47 cité page 106, reproduction couleur page 110.
  • GAEHTGENS Thomas W., Reims on Fire. War and Reconciliation between France and Germany
    Los Angeles, 2018
    Fig. 47 cité page 91, reproduction et légende page 96.
  • Jours de Guerre et de Paix. Regard franco-allemand sur l'art de 1910 à 1930
    Paris, 2014
    LIOT David, "La beauté tragique des ruines. Un patrimoine,« mort pour la France », pages 107-119, Cat.58, reproduction couleur page 112, cité page 114.
  • Cathédrales, 1789-1914, un mythe moderne
    Paris, 2014
    MONTOUT-RICHARD Marie-Hélène, notice 193 et reproduction couleur page 356.

Exposition

  • 1914-1918. Le patrimoine s’en va-t-en guerre Musée Le Vergeur
    18/06/2021 - 02/01/2022
  • Jours de guerre et de paix - Regard franco-allemand sur l'art, de 1910 à 1930 Musée des Beaux-Arts de Reims
    14/09/2014 - 25/01/2015
  • Menschenschlachthaus Von der heydt-museum
    06/04/2014 - 27/07/2014

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette œuvre est soumise à droits et son visuel ne peut pas être diffusé librement. Les images vous sont donc proposées à titre illustratif et en basse définition.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche