voir votre panier
Jizo Bosatsu assis
NISHIMURA
Photo : © Christian Devleeschauwer

Jizo Bosatsu assis

Izumi-no-kami IV NISHIMURA (fondeur)
Tokyo - vers 1760
Bronze partiellement doré
H x D en cm : 172 x 76
Affecté au musée Saint-Remi, 1978
Musée Saint-Remi (inv. 978.622)

Cette statue porte sur les pétales du lotus plusieurs inscriptions qui renseignent sur l’artiste, Nishimura Izumi-no-kami (西村和泉守), habitant du quartier de Kanda à Edo, sur deux sanctuaires du village – aujourd’hui quartier – de Maebayashi à Koga (actuelle préfecture d’Ibaraki) : le Tokoji (東光寺) et le Henshō-in (遍照院), à l’un desquels l’oeuvre était sans doute destinée. Une longue prière, probablement composée par les prêtres de ces deux sanctuaires durant la 10e année de l’ère Horeki (1760) est également inscrite, ainsi que les noms de trois défunts - une femme et deux hommes. Nishimura Izumi-no-kami est le représentant de la quatrième génération d’une famille de fondeurs ayant exercé à Edo/Tokyo du 17e au début du 20e siècles. Spécialisé dans les bronzes bouddhiques, souvent de grandes dimensions, il a été actif durant les années 1750 et 1760. On connaît de lui une grande statue de Jizō dans un temple d’Asakusa (Tokyo), datée de 1758, et plusieurs cloches dont une à Ueno (Tokyo) datée de 1763. Il a également fondu des statues de Bouddha dont une au temple de Shinkatsu (Chiba), et un autre Bouddha de cinq mètres de hauteur à Hashima (Gifu) en 1759. [G. Magnier, 2018]

Notice complète

Description

Personnage bouddhique assis sur un socle en forme de lotus, auréolé, tenant une fleur de lotus dans une main.


Sujet/Thème
Jizo personnage de la mythologie bouddhique assis auréole trône de lotus fleur

Création

titre attribué
Jizo Bosatsu assis
Dénomination
statue
ancien titre attribué
Bouddha
fondeur
Izumi-no-kami IV NISHIMURA
Nationalité, culture : Japonaise
Lieu : Tokyo
Epoque, datation : vers 1760

Technique

Domaine
Asie orientale croyances - coutumes métallurgie

Libellé
Bronze partiellement doré
Matière
bronze
Technique
doré

H x D en cm
172 x 76
Hauteur en cm
172
Diamètre en cm
76

Contexte

Usage

commémoration
Date d'utilisation
3e quart 18e siècle
décor de temple
Date d'utilisation
3e quart 18e siècle
Lieu d'utilisation
Maebayashi, temple Tokoji

Inscription

  • signé
    sur l'objet, Sur les pétales du socle
    西村和泉守
    Traduction : Nishimura Izumi-no-kami
  • inscription concernant le lieu de provenance
    sur l'objet, Inscription concernant deux sanctuaires du village de Maebayashi à Koga, sur les pétales du socle
    東光寺 / 遍照院
    Traduction : Tokoji / Henshō-in
  • inscription
    japonais, sur l'objet, Longue prière inscrite sur les pétales du socle
  • inscription concernant le destinataire
    sur l'objet, Noms de trois défunts (une femme et deux hommes) inscrits sur les pétales du socle

Identification

Numéro d'inventaire
978.622

Statut administratif

  • 978 Changement d'affectation, 1978 (Actuel)
    Affecté au musée Saint-Remi
  • 891.8 Don, 05/1891 (Antérieur)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

  • Collection privée - Alfred GÉRARD (Reims, 1837/03/23 - Reims, 1915/03/19)

Donnée patrimoniale

  • Propriétaire : Ville de Reims

Référence

Bibliographie

  • Le goût du Japon. Voyage dans les collections du musée Saint-Remi
    Paris, 2018
    CAT. n°40.p.74

Exposition

  • Le Goût du Japon. Voyages et collections à l’ère Meiji Musée Saint-Remi
    05/10/2018 - 13/01/2019
  • Japonaise Musée Saint-Remi
    16/11/1987 - 06/12/1987
  • Figurines japonaises anciennes Musée Saint-Remi
    21/10/1985 - 01/12/1985

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche