voir votre panier
Hôtel de Ville de Reims : Salle du Conseil, armes de Reims
LEBLAN
Photo : © Musée des Beaux-Arts de Reims

Hôtel de Ville de Reims : Salle du Conseil, armes de Reims

Eugène LEBLAN (dessinateur)
École, pays : France
Reims, 1819/05/24 - Reims, 1883
2e moitié 19e siècle
Crayon graphite et aquarelle sur papier fort
H x L en cm : 19,1 x 31,1
ancien fonds
Musée des Beaux-Arts (inv. 2014.0.23.8.35)
Notice complète

Description

Armes de Reims accostées de deux fillettes, drapées, au buste dénudé, diadémées, assises sur des cornes d’abondance.


Sujet/Thème
armoiries corne d'abondance fruit fillette nudité draperie diadème
Lieu
Reims, Hôtel de Ville, Salle du Conseil municipal Reims

Création

Titre
Hôtel de Ville de Reims : Salle du Conseil, armes de Reims
Elément de l'ensemble
Les Monum. hist. Reims (fasc.1) : p. 01
dessinateur
Eugène LEBLAN
Reims, 1819/05/24 - Reims, 1883
École, pays : France
Epoque, datation : 2e moitié 19e siècle

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Crayon graphite et aquarelle sur papier fort
Technique
crayon graphite aquarelle
Support
papier fort

H x L en cm
19,1 x 31,1
Hauteur en cm
19,1
Largeur en cm
31,1

Contexte

Usage

édition
Destinataire
Eugène LEBLAN
(Reims, 1819/05/24 - Reims, 1883)
Date d'utilisation
1882

Oeuvre en rapport

Inscription

  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
2014.0.23.8.35

Statut administratif

  • 2014.0 ancien fonds (Actuel)
  • 900.12 Don Franz GOERG, 05/06/1900 (Antérieur)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche