voir votre panier
Épée d’académicien de Paul Jamot
BOUFFEZ
Photo : © Christian Devleeschauwer

Épée d’académicien de Paul Jamot

François BOUFFEZ (sculpteur)
École, pays : France
Montbéliard, 1890 - Paris, 1937
1933
Épée en acier, pommeau fondu et doré, lame gravée et doré ; fourreau en métal couvert de cuir ; porte-épée en cuir et velours cousus ; étui en bois couvert de cuir, intérieur velours
H x L x P en cm : 9,4 x 101,5 x 17 (étui)
Legs Paul JAMOT, 12/1939
Musée des Beaux-Arts (inv. 949.1.132)

Élu académicien en 1932, c’est Paul Jamot lui-même qui propose le nom du sculpteur François Bouffez pour donner vie à son arme d’apparat, devenue objet d’art. Cette œuvre originale, offerte par ses amis et remise au Louvre le 30 octobre 1933, raconte l’homme à qui elle appartient, ses passions et ses talents : Jamot, l’archéologue, l’historien de l’art, le directeur des musées de Reims entre-les-deux-guerres, le défenseur de l’esprit français, le collectionneur, l’ami fidèle d’artistes, mais aussi le peintre et le poète.

L’objet est à l’image de son propriétaire, elle est son portrait : le pommeau de l’épée représente l’Ange au Sourire de la cathédrale de Reims avec ses ailes déployées sur un piédestal orné de triglyphes. « Poussin. Le Nain. Delacroix. Degas. La peinture française. Auguste Perret. Segonzac. Manet. En Grèce. Préludes. Una. Sacrifice du soir. » et sa devise « Ce que ayme veoy ce que veoy ayme » sont les inscriptions gravées sur la lame. Même le décor du fourreau de l’épée renvoie à la personnalité du nouvel académicien (colonne ionique, lyre, palette et pinceaux).
[M.-H. Montout-Richard, 2019]

Notice complète

Description

Épée ornée d’un pommeau sculpté représentant l’Ange au Sourire de la cathédrale de Reims en pied sur un piédestal rectangulaire orné de triglyphes, lame au décor d’entrelacs et de motifs floraux ; fourreau au décor de colonne ionique ornée d’une lyre coiffant un support oval segmenté à l’ouverture et à la pointe d’une palette et pinceaux à rubans ; porte-épée et étui rectangulaire.


Sujet/Thème
figure biblique ange en pied aile sur piédestal entrelacs ornement à forme végétale colonne chapiteau ionique lyre palette pinceau ruban (orn.) attribut

Création

titre inscrit à l'inventaire
Épée d'académicien de Paul Jamot
Dénomination
épée d'académicien
Dénomination
fourreau
Dénomination
étui
Dénomination
porte-épée
ancien titre attribué
Epée, fourreau d'académicien des beaux-arts dans son étui
sculpteur
François BOUFFEZ
Montbéliard, 1890 - Paris, 1937
École, pays : France
Epoque, datation : 1933
fabricant
ANONYME initiales J.C. (fabricant)
École, pays : France
Epoque, datation : 1933

Technique

Domaine
arts décoratifs costume - accessoires du costume sculpture

Libellé
Épée en acier, pommeau fondu et doré, lame gravée et doré ; fourreau en métal couvert de cuir ; porte-épée en cuir et velours cousus ; étui en bois couvert de cuir, intérieur velours
Matière
acier alliage cuivreux métal cuir bois textile
Technique
fonte imprimé doré velours cousu assemblé

H x L x P en cm
9,4 x 101,5 x 17 (étui)
H x L x P en cm
11,5 x 100 x 11,5 (épée)
H x L x P en cm
3 x 79,4 x 4,2 (fourreau)
H x L en cm
22 x 11 (porte-épée)

Contexte

Reflet de la personnalité de celui qui la porte, l’épée académique accompagne la personnalité élue lors de la cérémonie de son intronisation à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

Usage

souvenir
Destinataire
Paul JAMOT
(Paris, 1863/12/22 - Villerville, 1939/12/13)
Date d'utilisation
1933/10/30
Evénement
Élection de Paul Jamot à l'Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres, membre libre
1932/12/02
Notes
Elu par décret le 2 décembre 1932, cérémonie au Louvre de remise de l'épée le 30 octobre 1933 [d'après la photographie de l'agence Meurisse]

Oeuvre en rapport

  • Meurisse (agence), Au Louvre, remise de l'épée de Mr Jamot, 1933 - représenté

Inscription

  • monogramme Paul Jamot ; inscription concernant le propriétaire
    sur une des parties de l'objet, étui, face externe, estampé en creux
    P.J
  • signé
    sur une des parties de l'objet, pommeau, à la base, en creux
    F BOUFFEZ
  • poinçon
    sur une des parties de l'objet, lame, à la garde, en creux, chaque lettre dans un cercle
    J C
  • devise
    sur une des parties de l'objet, sur la lame, en réserve, doré
    CE QUE AYME VEOY CE QUE VEOY AYME
  • inscription
    sur une des parties de l'objet, lame, en creux
    POUSSIN. LE NAIN. DELACROIX. DEGAS. LA PEINTURE FRANCAISE. AUGUSTE PERRET. SEGONZAC. MANET. EN GRÈCE. PRÉLUDES. UNA. SACRIFICE DU SOIR.
  • Marquage numéro d'inventaire
    Sur étiquette

Identification

Numéro d'inventaire
949.1.132
Nombre de parties
4

Statut administratif

  • 949.1 Legs Paul JAMOT, 12/1939 (Actuel)

Référence

Bibliographie

  • Histoire de l'Art, N°47, novembre 2000
    Paris, 2000/11
    JACQUOT Dominique, "Paul Jamot (1863-1939) et l'histoire -nationale- de l'art", pages 29-41, note n°5, cité page 39.

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche