voir votre panier
Dame de cour
Photo : © Christian Devleeschauwer

Dame de cour

sculpteur
Shanxi - dynastie Tang
Terre cuite, traces de polychromie
H x L x P en cm : 74 x 21 x 17
Musée Saint-Remi (inv. 978.3131)

Ce type de dame de cour est souvent associé à la mémoire de Yang Guifei (719-756), maîtresse de l’empereur Xuanzong comptant parmi les « Quatre beautés de la Chine ancienne ». D’abord mariée à l’un des fils de l’empereur, elle en fut séparée et se vit ensuite élever au rang de concubine principale de l’empereur. Son ascension profita largement à sa famille, dont les membres accédèrent aux postes de gouvernement. On attribue à la passion de l’empereur pour Yang Guifei le délaissement des affaires politiques, qui conduisit à la prise de pouvoir de son entourage, puis à la rébellion du général An Lu-shan. Ce dernier chassa Xuangzong dont les troupes exigèrent l’exécution de la favorite et de son cousin, principal ministre, tenus pour responsables. Yang Guifei se serait pendue, ou aurait été étranglée, par un lacet de soie. L’empereur abdiqua et vécut reclus jusqu’à sa mort, en 762. Le destin tragique de la concubine a suscité une vaste production littéraire.
Le visage plein traduit la rondeur de ces courtisanes, trait caractéristique de leurs représentations. La coiffure spécifique est dite en « chignon de cheval tombant » (duomaji). De telles figures de « femmes grasses » en terre cuite, dont les restes de polychromie témoignent des pratiques de maquillage élaborées en vogue à la cour des Tang, étaient destinées à servir de mobilier funéraire, installé dans les tombes pour accompagner le défunt dans sa vie après la mort. Cet exemplaire, peu courant par sa grande taille, a été acquis par le musée de Reims de la galerie Moreau-Gobard, à Paris, en 1971 [G. Magnier, 2021]

Notice complète

Description

Statuette de femme aux traits asiatiques, en pied, sur un socle. Son corps est dissimulé sous ses amples vêtements ne laissant apparaître que les extrémités de ses chausses, les mains jointes dissimulées par les manches. Son visage gracieux et joufflu est surmonté d’une coiffure dite en « chignon de cheval tombant ». Traces de polychromie, principalement sur le visage.


Sujet/Thème
femme chinois en pied socle coiffure

Création

Titre
Dame de cour ([GM, 2021])
titre inscrit à l'inventaire
La dame de Yang Koueï Fei
Dénomination
statuette
sculpteur
Lieu : Shanxi
Epoque, datation : dynastie Tang

Technique

Domaine
Asie orientale céramique sculpture croyances - coutumes

Libellé
Terre cuite, traces de polychromie
Matière
terre cuite
Technique
polychrome

H x L x P en cm
74 x 21 x 17
Hauteur en cm
74
Largeur en cm
21
Profondeur en cm
17

Contexte

Usage

pratique funéraire
Lieu d'utilisation
Chine
Notes
Ce type de statuette était destinée à servir de mobilier funéraire, installé dans les tombes pour accompagner le défunt dans sa vie après la mort [GM, 2021]

Inscription

  • étiquette ; numéro ; inscription
    au dos, Inscription incomplète
    GT LOO[...] / T 172[...] / Bgg[...] /Cgs[...]
  • numéro ; annotation
    en bas à droite, À l'encre
    17260 gs xxx
  • numéro
    sous le socle, Ai crayon graphite
    17260

Identification

Numéro d'inventaire
978.3131

Statut administratif

  • 971.14 Achat, 07/1971 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Donnée patrimoniale

  • Propriétaire : Ville de Reims

Référence

Exposition

  • Mystères et découvertes Musée Saint-Remi
    03/05/2003 - 02/11/2003
  • Arts de la Chine Ancien Collège des Jésuites
    25/10/1980 - 07/12/1980
  • Trésors des musées de Champagne-Ardenne Maison de la Culture André Malraux
    23/01/1973 - 24/04/1973

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche