voir votre panier
Combat d’animaux
DESPORTES
Photo : © Devleeschauwer Christian

Combat d’animaux

Alexandre-François DESPORTES (peintre)
École, pays : Champagne
Champigneulle, 1661 - Paris, 1743
avant 1739
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 369 x 385
Transfert définitif de propriété à la ville de Reims, arrêté du ministre de la culture du 9 janvier 2019, publié au Journal Officiel le 23 janvier 2019, 23/01/2019
Musée des Beaux-Arts (inv. 2019.1.16)

Natif de l’Argonne, c’est d’abord à Paris, auprès du peintre animalier Nicasius Bernaerts, lui-même élève de Frans Snyders, que le jeune Alexandre-François Desportes s’est initié à la peinture d’animaux, entre 1676 et 1678. Il en retient les leçons de la peinture flamande et un sens aigu du réalisme. Après avoir successivement travaillé pour la manufacture des Gobelins, puis pour la cour de Pologne vers 1695, il est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1699, et se voit confier la peinture des chasses royales et des commandes pour orner Versailles, Marly et Meudon notamment.

Après avoir séjourné en 1712 en Angleterre, il compose de nombreuses peintures animalières jusqu’à la fin de sa vie, dont une suite de huit grandes scènes de chasse, intitulée « Les Nouvelles Indes », dont cette œuvre fait partie. Desportes avait eu l’occasion de travailler, en 1692-1693, à la reprise des cartons de la première « Tenture des Indes », réalisée à partir de tableaux animaliers du peintre Albert Eckhout, offerts en 1679 par Maurice de Nassau à Louis XIV.

Le succès de ces tapisseries, produites régulièrement jusqu’en 1730, incita les Gobelins à passer la commande de nouveaux modèles à l’artiste, en 1735, moyennant 2 000 livres par tableau.
Ces « Nouvelles Indes » furent réalisées par le peintre entre 1737 et 1741, lequel s’inspira des motifs étudiés sur les premières tentures. Le livret du Salon de 1739 décrit ainsi « un grand tableau en largeur de 12 pieds sur 11 & demi de haut, représentant des combats d’animaux & d’oiseaux, la plupart des Indes, dans un paysage, dont les arbres, plantes, fleurs & fruits, marquent le même climat ». Structurée autour de l’attaque du tapir par le lion, la composition met en scène un grand nombre de proies et de prédateurs marqués par le registre de l’effroi soudain, dont témoignent les cris des animaux et la mêlée colorée des oiseaux s’enfuyant. [G. Magnier, 2017]

Notice complète

Description

Combats d’animaux dans une végétation luxuriante figurant au centre un lion tenant un tapir par le cou, à droite, un léopard bondissant sur un sanglier, devant eux, au premier plan, une lionne tournée vers la gauche saisissant au cou un cerf terrassé sur lequel un chien blanc se tient la gueule menaçante tandis qu’à la gauche du groupe un crocodile dévore un bélier et qu’à droite un second chien, couché sous le sanglier, semble blessé ; en arrière plan, deux autruches farouches se faisant face au dessus desquelles volent de grands oiseaux exotiques et un duc.


Sujet/Thème
scène de genre fond de paysage lionne cerf chien crocodile bélier léopard sanglier tapir autruche poisson arbre mare oiseau crabe plante exotique fruit héron grand-duc palmier combat

Création

Titre
Combat d'animaux
Titre
Les Nouvelles Indes : Le Combat d'animaux
Stade de création
carton de tapisserie
peintre
Alexandre-François DESPORTES
Champigneulle, 1661 - Paris, 1743
Nationalité, culture : Française
École, pays : Champagne
Epoque, datation : avant 1739

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
369 x 385
Hauteur en cm
369
Largeur en cm
385

Contexte

Carton préparatoire au premier cycle Les Nouvelles Indes, réalisé entre 1740 et 1744, tissé sans or ; un second cycle fut tissé en 1763.
Cette toile est la cinquième des huit que compte le cycle, réalisé par Desportes entre 1737 et 1741, à partir des cartons de 1634-1636 de Frans Post et Albert Eckhout, offert à Louis XIV par Maurice de Nassau.

Usage

décor d'architecture
Destinataire
MANUFACTURE DES GOBELINS
Date d'utilisation
2e quart 18e siècle

Oeuvre en rapport

  • Manuf. des Gobelins, Les Nouvelles Indes : combat - oeuvre aboutie
  • Desportes, Les Nouvelles Indes : L'Éléphant, 1741 - Oeuvre en rapport (création)
  • Manuf. des Gobelins, Les Nouvelles Indes : chameau - Oeuvre en rapport (contexte)
  • Manuf. des Gobelins, Les Nouvelles Indes : chasseu - Oeuvre en rapport (contexte)
  • Manuf. des Gobelins, Les Nouvelles Indes : pêcheur - Oeuvre en rapport (contexte)
  • Manuf. des Gobelins, Les Nouvelles Indes : chasseu - Oeuvre en rapport (contexte)

Inscription

  • Marquage numéro d'inventaire
    Non identifiable

Identification

Numéro d'inventaire
2019.1.16

Statut administratif

  • 2019.1 Transfert de propriété de l'État à titre gratuit, 23/01/2019 (Actuel)
    Transfert définitif de propriété à la ville de Reims, arrêté du ministre de la culture du 9 janvier 2019, publié au Journal Officiel le 23 janvier 2019
  • D. 872.2 Dépôt Musée du Louvre, 1872 (Antérieur)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Référence

Bibliographie

  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    DELOT Catherine , texte de présentation de la collection XVIIIe s. pages 66-67, cité page 66. MAGNIER Georges , notice "Combat d'animaux", page 80, reproduction couleur page 81.
  • WRIGHT Christopher, The Schorr Collection: Catalogue of Old Master and Nineteenth-Century Paintings
    Londres, 2014
    cité page 85
  • DE LASTIC Georges, Desportes
    Saint-Remy-en-l'Eau, 2011
    cité pages 243, 254 et reproduction couleurs pages 242 et 255
  • LIOT David, Le musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2002
    n°42 reproduction couleur page 48, cité page 50
  • La couleur du passé. Restaurations d'oeuvres 1996-1997
    Reims, 1998/06
    pages 13-14 et reproduction couleur (détail)

Exposition

  • La couleur du passé. Restaurations d'oeuvres 1996-1997 Musée des Beaux-Arts de Reims
    20/06/1998 - 22/11/1998
  • Salon 1739 Palais du Louvre, Grand Salon
    06/09/1739 - 30/09/1739

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche