© Tous droits réservés
Photo : © Corentin Le Goff

Cathédrale Notre-Dame de Reims vue depuis la place d’Erlon

Informations sur la création de l'œuvre

Isabelle Anne CHARLIER (dessinateur)
École, pays : France
Reims, 1895/09/21 - Reims, 1974/08/22
Reims - vers 1920

Informations techniques sur l'œuvre

Crayon graphite sur papier vergé filigrané
Feuille H x L en cm : 18,5 x 26

Informations générales sur l'œuvre

Achat Guillaume KALINOWSKI, 11/2021
Musée des Beaux-Arts (inv. 2021.5.31)

Ce dessin fait partie d’un ensemble de cent-soixante-dix-neuf œuvres graphiques, datées de 1914 à 1935, acquis en 2021. Il vient enrichir la riche collection de représentations de Reims pendant et après la Grande Guerre. Depuis les premiers bombardements jusqu’à la reconstruction de la ville dans les années 20, Isabelle Charlier, jeune rémoise formée à l’Ecole Nationale des Arts décoratifs de Paris ainsi qu’à l’Ecole Régionale des Arts industriels de Reims, témoigne en traitant ces sujets avec réalisme. Son courage et son talent sont soulignés dans la presse de l’époque.
A l’instar des planches ou maquettes de son professeur Henri Deneux, la jeune femme propose des images simples d’architectures (vues d’ensemble, gros plans sur les sculptures…). Titrées et datées, elles deviennent alors des relevés essentiels pour comprendre un patrimoine meurtri (cathédrale, basilique Saint-Remi en majorité). Mais la dessinatrice regarde aussi ailleurs. Elle saisit le moment où les archéologues, architectes et ouvriers participent à la renaissance de la cité. Alors que ses vues de ruines sont généralement colorées à l’aquarelle, ses crayonnés des travaux de fouilles et de restaurations restent souvent en noir et blanc. Avec plus de spontanéité, l’artiste croque les hommes dans leurs occupations, schématisant leur geste et leur outil.
Échos lointains aux travaux gigantesques des bâtisseurs de cathédrales au Moyen-Age, Charlier contribue à la réhabilitation du patrimoine national en lien avec le sentiment patriotique ambiant d’après-guerre. D’autres dessins plus aboutis serviront à illustrer des programmes de festivités ou des ouvrages documentaires [M.-H. Montout-Richard, 2021].

Description

Vue de la cathédrale depuis la place d’Erlon en ruine.


Sujet/Thème
cadre urbain vue d'architecture cathédrale bâtiment mur ruines
Lieu
Reims, place Drouet d'Erlon Reims, Cathédrale Notre-Dame
Événement
Restauration de la cathédrale Notre-Dame de Reims 2e quart 20e siècle Reims, Cathédrale Notre-Dame

Création

titre attribué
Cathédrale Notre-Dame de Reims vue depuis la place d’Erlon
Stade de création
étude

dessinateur
Isabelle Anne CHARLIER
Reims, 1895/09/21 - Reims, 1974/08/22
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Lieu : Reims
Epoque, datation : vers 1920

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Crayon graphite sur papier vergé filigrané
Technique
crayon graphite
Support
papier vergé papier filigrané

Feuille H x L en cm
18,5 x 26

Contexte

Inscription

  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet
  • filigrane
    en bas, à l'horizontale, filigrane Sainte Marie
    Sainte Marie

Identification

Numéro d'inventaire
2021.5.31

Statut administratif

  • 2021.5 Achat Guillaume KALINOWSKI, 11/2021 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Donnée patrimoniale

  • Propriétaire : Ville de Reims

Référence

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette œuvre est soumise à droits et son visuel ne peut pas être diffusé librement. Les images vous sont donc proposées à titre illustratif et en basse définition.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Partager cette fiche