voir votre panier
Apollon et Daphné
DESVALLIÈRES
Photo : © Devleeschauwer Christian

Apollon et Daphné

George DESVALLIÈRES (peintre)
École, pays : France
Paris, 1861 - Paris, 1950
vers 1889 ; vers 1890
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 350 x 250
Don Catherine AMBROSELLI DE BAYSER, 23/05/2007
Musée des Beaux-Arts (inv. 2007.7.1)

George Desvallières est, avec Maurice Denis, l’un des rénovateurs au début du XXe siècle de la peinture religieuse. Ils créent ensemble les Ateliers d’art sacré en 1919. Durant la Première Guerre mondiale, engagé dans les chasseurs alpins, il perd son fils aîné, Daniel, âgé de dix-huit ans, le 19 mars 1915, dans l’attaque du grand Reichackerkopf. Suite à un combat où il manque, ainsi que ses hommes, de perdre la vie, il fait alors le vœu de ne peindre que des thèmes religieux : la souffrance rédemptrice et la réconciliation des hommes seront alors ses principaux sujets.

Les Ateliers d’art sacré ainsi que les autres mouvements artistiques catholiques se font connaître essentiellement au travers des grandes expositions, particulièrement celle des arts décoratifs et industriels modernes de 1925 à Paris.

Auparavant, Desvallières s’est ouvert à la peinture très jeune puisque, dès 1877, il a pour maître Élie Delaunay. Ce dernier lui fait connaître en 1878 son ami Gustave Moreau. Cette rencontre le marque profondément et modifie sa façon de travailler. Il subit l’influence de ce nouveau maître essentiellement dans les portraits. Puis, comme lui, Desvallières multiplie les œuvres inspirées de la mythologie, telle cette immense esquisse d’« Apollon et Daphné », qui illustre parfaitement ses toiles de jeunesse. Au-delà de son thème, cette peinture monumentale révèle un sens de la couleur et une écriture plastique extrêmement libre que l’artiste doit à Moreau, qu’il admire sans limite.

Peintre atypique, il prouve dans ce grand format sa capacité à dépasser le carcan académique et son ouverture d’esprit. Rappelons qu’en tant que vice-président du Salon d’automne, il sera surnommé en 1905 « l’oncle des fauves », car il reconnaissait et valorisait naturellement le talent des créateurs de cette nouvelle école. [C. Delot, 2017]

Notice complète

Description

Apollon, drapé, couronné de lauriers, se tenant aux côtés de Daphné, nue, surgissant une branche de laurier à la main.


Sujet/Thème
scène mythologique effet de clair-obscur vu d'en bas Apollon Daphné nudité draperie jeune homme jeune homme amour

Création

Titre
Apollon et Daphné
peintre
George DESVALLIÈRES
Paris, 1861 - Paris, 1950
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : vers 1889 ; vers 1890

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
350 x 250
H x L x E en cm avec cadre
354,5 x 254,5 x 6,5
Hauteur en cm
350
Largeur en cm
250
Hauteur avec cadre en cm
354,5
Largeur avec cadre en cm
254,5
Épaisseur avec cadre en cm
6,5

Contexte

Inscription

  • inscription concernant la restauration ; étiquette
    au dos, au crayon à bille, à trois réprises
    REIMS / SRMF 14330 / DESVALLIERES / Apollon et Daphné
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
2007.7.1

Statut administratif

  • 2007.7 Don Catherine AMBROSELLI DE BAYSER, 23/05/2007 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • LECHANU Patrick, Pour l'amour de la peinture. Observer, découvrir, transmettre
    Bouvellemont, 2019
    reproduction couleur page 40, cité pages 41 et 142.
  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    Catherine DELOT, notice Apollon et Daphné, page 148, reproduction couleur page 149.
  • AMBROSELLI DE BAYSER Catherine, George Desvallières. Catalogue raisonné de l'oeuvre complet
    Paris, 2015
    cité pages 59,64, notice n°269 et reproduction couleur page 269
  • VEYRAT Géraldine, George Desvallières face à la modernité de Gustave Moreau
    Genève, sous la direction de Pascal Rousseau, Université de Genève, 2011
    page 50 n°35 de la liste, reproduction page 50.
  • George Desvallières et la Grande guerre
    Paris, La Cohorte, revue de la Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur, n°206, 2011/11
    cité et reproduction page 10.

Exposition

  • Art nouveau, art déco..., un art de vivre. Trésors récents pour un nouveau musée Musée des Beaux-Arts de Reims
    13/11/2009 - 25/01/2010

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche