Musée Saint-Remi

Musée Saint-Remi

Les exceptionnelles collections archéologiques et artistiques racontent la grande histoire de Reims, métropole antique et médiévale, au cœur de l’ancienne abbaye inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Installé dans l’ancienne abbaye de Saint-Remi, joyau architectural et havre de paix inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le musée Saint-Remi vous invite à revivre l’histoire de Reims et de sa région, depuis ses origines, à travers un vaste parcours enrichi de reconstitutions et de maquettes historiques. Collections archéologiques et artistiques et objets de la vie quotidienne vous content l’aventure d’une métropole antique et médiévale. Découvrez la figure de saint Remi, évêque de Reims qui baptisa le roi Clovis, et mettez vos pas dans ceux des moines, gardiens de la Sainte Ampoule utilisée pour le sacre des rois de France…

Le musée propose aux visiteurs de découvrir, à travers 17 salles, ses importantes collections éclairant l’histoire rémoise et régionale de la Préhistoire à la Renaissance, ainsi qu’une une riche section d’histoire militaire.

Au rez-de-chaussée du musée :

Le cloître


Réalisé au début du XVIIIe siècle par l’architecte rémois Jean Bonhomme à l’emplacement du cloître roman du XIIe siècle, il entoure une fontaine centrale réalisée par Guillaume Coustou au XVIIIe siècle. Le jardin, classé « monument historique », a été restitué d’après des dessins de la fin du XVIIIe siècle. 
 
Le parloir


Cet espace témoigne des différentes campagnes de construction de l’abbaye, mêlant chapiteaux muraux romans du XIIe siècle, voûtes d’ogives du XIIIe siècle supportées par des colonnes doriques remplacées au début du XVIIIe siècle.

La salle capitulaire


Cœur de l’abbaye où se réunissaient les moines autour de l’abbé, la salle capitulaire est un chef-d’œuvre de l’art roman, abritant une trentaine de petits chapiteaux sculptés vers 1130, et préservés dans un état de conservation remarquable. Ceux-ci présentent des animaux fabuleux, diables, harpies, sirènes-oiseaux mais aussi des scènes historiées et d’élégants décors végétaux.
 
Le grand escalier d’honneur


Chef d’œuvre de stéréotomie, il fut construit par l’architecte rémois Jean Bonhomme en 1700, sa rampe étant initialement constituée de balustres en pierre. Le grand incendie de 1774 endommagea cette rampe et l’architecte du roi Louis Duroché, mandaté pour restaurer l’escalier, la fit remplacer par une élégante rampe en fer forgé due au talent des maîtres ferronniers rémois Lecoq et Revel. Au centre on y voit un des portraits officiels du jeune roi Louis XV en costume de sacre, réalisé par l’atelier de Hyacinthe Rigaud et daté de 1720. 
 
Reims capitale gallo-romaine

Dans l’ancienne salle de réception du XVIIe siècle de l’abbaye sont présentés les vestiges de monuments publics de Reims à l’époque gallo-romaine, alors capitale de la Province de Belgique sous le nom de Durocortorum. Dans l’ancien grand réfectoire des moines du XVIIe siècle, le visiteur peut découvrir les collections relatives à la religion, au culte des morts, et des mosaïques. 
La pièce maîtresse est le sarcophage en marbre du général-consul Flavius Jovinus (Jovin) né à Reims et qui constitue l’un des plus beaux des tombeaux antiques conservés en France. Enfin, dans l’ancienne cuisine de l’abbaye, des témoignages de la société rémoise à l’époque gallo-romaine sont exposés, notamment des stèles et des bustes.

Au premier étage du musée :

La salle des tapisseries


Cette salle majestueuse, ancien dortoir des moines, accueille la célèbre tenture de chœur de la vie de saint Remi, composée de dix tapisseries de 5m de côté chacune, probablement réalisées par un atelier flamand et achevées en 1531. Cette tenture fut offerte à l’abbaye par l’archevêque de Reims, Robert de Lenoncourt, ancien abbé de Saint-Remi. Elle représente les épisodes de la vie du saint évêque Remi de Reims qui baptisa le roi franc Clovis autour de l’an 500.
 
L’histoire de l’abbaye Saint-Remi

Au XIIe siècle, l’abbé Odon développa un atelier de sculpture afin d’embellir l’abbaye et l’église abbatiale. Cette section présente un certain nombre d’éléments sculptés retrouvés sur le site de l’abbaye de Saint-Remi : chapiteaux, colonnes du cloitre, fragments du tombeau de l’ancien archevêque Hincmar et surtout tête du roi carolingien Lothaire, chef-d’œuvre de l’art roman. Outre les vestiges lapidaires trouvés lors des fouilles du cloître, on peut découvrir un fragment du candélabre monumental de Saint-Remi, l’une des pièces en bronze les plus spectaculaires de l’art mosan vers 1160, ainsi que la crosse d’un abbé, réalisée en Limousin dans le second tiers du XIIIe siècle. L’époque moderne et contemporaine est également illustrée par un remarquable ensemble d’émaux limousins du XVIIe siècle, des taques de cheminée et d’autres objets provenant de l’Hôtel-Dieu installé dans l’abbaye de 1837 à 1902 et utilisés par les sœurs hospitalières augustines. 

La Préhistoire et la Protohistoire régionales

La Préhistoire régionale est évoquée du Paléolithique au Néolithique, notamment par le mobilier des hypogées de Villevenard (Marne) et la sépulture reconstituée d’un homme du Néolithique. Les riches mobiliers provenant de tombes à char et de nécropoles témoignent ensuite de la brillante civilisation « marnienne » que connut la région de Reims du Hallstatt à la Tène.
Une section complémentaire aux salles du rez-de-chaussée évoque également la vie quotidienne à l’époque gallo-romaine, notamment l’artisanat dont les moulins à grains, les poteries, les bijoux, les verreries et la tabletterie. Le visiteur peut découvrir les vestiges de l’imposant monument élevé par la Cité des Rèmes aux fils d’Auguste, en l’an 4 après J-C

Reims de l’Antiquité tardive au Moyen Âge

Un espace évoque la période paléochrétienne avec des chapiteaux en marbre du IVe siècle, et se poursuit par la présentation des collections mérovingiennes incluant le mobilier des nécropoles du territoire de l’ancien royaume mérovingien de Reims du Ve au VIIIe siècle (sarcophages, poteries, verrerie, bijoux, armes) 
 
La galerie des arcs-boutants présente plusieurs objets médiévaux de grand intérêt, dont un coffret en ivoire byzantin du XIe siècle, le bâton en buis dit de saint Gibrien (XIe-XIIe siècle), une petite tête-reliquaire en bronze doré, ou encore un triptyque parisien en ivoire du second tiers du XIVe siècle, figurant la Vierge et l’Enfant.

La salle des sculptures médiévales présente la riche collection de sculptures du musée Saint-Remi, évoquant la production rémoise et régionale du XIe au début du XVIe siècle. La salle gothique présente quant à elle les vestiges de monuments rémois du Moyen Age, tant militaires, religieux que civils. La pièce maitresse en est la reconstitution du premier étage de la Maison des Musiciens édifiée vers 1250 au centre de Reims. Elle présente la particularité unique d’être ornée de quatre statues grandeur nature de ménestrels encadrant le propriétaire du lieu.
Cette maison fut détruite durant la Première Guerre mondiale par les bombardements allemands mais les sculptures, démontées antérieurement, purent être sauvées.

L’histoire militaire rémoise

L’importance de Reims dans les évènements militaires de la France depuis l’Antiquité est évoquée dans une dernière section qui présente les riches témoignages de cette épopée jusqu’à la Guerre franco-allemande de 1870. Armes, uniformes, souvenirs, tableaux et modèles réduits de navire évoquent cette histoire riche et tourmentée.

Horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi de 14 h à 18 h 30, week-end de 14 h à 19 h.
Fermé les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 1er et 11 novembre et 25 décembre.

Attention : À partir du 2 janvier 2018, du mardi au dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Fermé le lundi.
En outre, tous les musées de Reims seront ouverts les 14 juillet et 11 novembre.

MUSÉE SAINT-REMI
53 rue Simon - 51100 Reims
Tél. standard : 03 26 35 36 90

Pour venir au musée
En bus - lignes 4, 6, 11 et City bus - arrêt Saint-Remi

Plein tarif
5 € : musée des Beaux-Arts et Chapelle Foujita
5 € : musée Saint-Remi
5 € : musée du Fort de la Pompelle
5 € : musée de la Reddition

Réduction
3 € : tarif réduit 18 / 25 ans et + 65 ans
3 € : tarif groupe à partir de 20 personnes

Gratuit pour
Étudiants -25 ans (sur présentation de la carte), jeunes de -18 ans, handicapés et accompagnants, jeunes mission locale, demandeurs d’emploi, titulaires du RSA, carte ICOM.

Activités
5 € : musique au musée concert-professeurs
4 € : visite guidée (en plus du billet d’entrée)
4 € : spectacles pour adultes
4 € : ateliers pour adultes
2 € : spectacles et ateliers, pour enfants à partir de 5 ans jusqu’à 18 ans
Gratuit pour les moins de 5 ans

Tarifs scolaires
25 € : classe hors Reims, en visite libre
40 € : classe hors Reims, en visite accompagnée

Pass Musées
20 € : pass intermusées (entrées illimitées pour les cinq musées municipaux)
25 € : pass fidélité du musée des Beaux-Arts (gratuité musée + expositions + toutes les actions du musée), valable un an à partir de la date d’achat

Accès limité au rez-de-chaussée

L'agenda

du 06/10
au 14/01
en ce moment
Exposition

1500. Trésors de la fin du Moyen Âge

Musée Saint-Remi - De 14 h à 18 h 30 du lundi au vendredi et de 14 h à 19 h le week-end

Fruit d’un partenariat exceptionnel avec le Musée de Cluny - Musée national du Moyen Âge, qui prête pour l’occasion 22 œuvres importantes de ses collections, l’exposition proposera une découverte de la création artistique au tournant des années 1500, entre art gothique et prémices de la Renaissance. Elle sera l’occasion de (...)

En savoir plus
le 02/01
dans 2 semaines
Jeune Public

Vitrail peint

En savoir plus
le 05/01
dans 2 semaines
Jeune Public

Jeux de transparence

En savoir plus
Complet
le 11/01
dans 3 semaines
Echange / Conférence

Les Midis au musée : tapisseries et toiles peintes de Reims, entre Moyen Âge et Renaissance

En savoir plus

Les oeuvres majeures