voir votre panier
L’Emeute lente
HENRY
© Adagp, Paris, 2022
Photo : © Christian Devleeschauwer

L’Emeute lente

Maurice HENRY (dessinateur)
École, pays : France
Cambrai, 1907 - Milan, 1984
1968
Crayon noir, crayons de couleur, mise au carreau au crayon sur papier
H x L en cm sans cadre : 34,1 x 50
Achat avec participation du FRAM Elda HENRY, 16/03/2007
Musée des Beaux-Arts (inv. 2006.1.37)

Ce dessin avec mise au carreau est une esquisse préparatoire pour « L’Emeute lente » grand tableau peint à l’acrylique (collection particulière).
Fidèle à lui-même, Maurice Henry évoque à travers cette image – toute symbolique pour ses contemporains – un moment historique de révolte, teinté de rêve,
« Mai 68 ».

Ici, la mise en scène des combats entre étudiants et policiers est orchestrée, « ralentie » – pour faire référence au titre de la peinture –, par d’improbables liens entre les acteurs et l’importance de la belle jeune femme nue. Son corps parfait sert pacifiquement de champ de bataille. « Sous les pavés, la plage » pourrait aussi être le titre de ce dessin, une sorte d’illustration des mots écrits sur les murs par une jeune génération croyant en un avenir meilleur.

Par comparaison, la version peinte est un peu différente. Ainsi, la violence s’affirme par la présence, à terre, d’un homme blessé, ensanglanté. Toutefois, les couleurs pastels apportent une touche d’onirisme supplémentaire dans la lignée des créations de la figuration narrative et du pop art. Elle correspond à un renouvèlement de l’art d’Henry qui, alors qu’il vit à Milan, souhaite se consacrer pleinement à la peinture.
Acteur du Grand jeu et du surréalisme, artiste complet, homme de gauche, est sensible à l’air du temps ; Maurice Henry dans cette composition, on entend le bruit des combats dans les rues de Paris et ailleurs, les cris qui disent partout dans le monde : « La guerre est finie. Nous voulons une autre société ».

Une autre peinture « Demain sourit en rêve » (collection particulière) reprend le sujet dans une variation plus critique sur fond rouge, mettant l’accent sur les forces de l’ordre uniquement, pour les uns, en attente et pour d’autres, prêts à escalader le corps d’une femme brune souriant.
[M.-H. Montout-Richard, 2022]

Notice complète

Description

Sujet/Thème
femme nudité combat étudiant fonctionnaire révolte
Événement
mai 1968

Création

titre attribué
L’Emeute lente
titre
Nos hommages
Stade de création
dessin mis aux carreaux
dessinateur
Maurice HENRY
Cambrai, 1907 - Milan, 1984
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : 1968

Technique

Domaine
dessin

Libellé
Crayon noir, crayons de couleur, mise au carreau au crayon sur papier
Technique
crayon noir crayon de couleur graphite

H x L en cm sans cadre
34,1 x 50
Passe-partout conservation H x L en cm
52 x 73

Contexte

Identification

Numéro d'inventaire
2006.1.37

Statut administratif

  • 2006.1 Achat avec participation du FRAM Elda HENRY, 16/03/2007 (Actuel)

Situation

  • Non exposé

Collection antérieure

Référence

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel Haute Définition

Cette œuvre est soumise à droits et son visuel ne peut pas être diffusé librement. Les images vous sont donc proposées à titre illustratif et en basse définition.

Demander un nouveau visuel HD

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche