Exposition Blooming

blooming en partenariat avec le domaine Vranken-pommery

Du 3 juin 2021 au 15 novembre 2021

Une exposition unique qui célèbre le temps de la renaissance et de l’épanouissement de la nature et des hommes en faisant dialoguer artistes d’hier et d’aujourd’hui.

Venez découvrir BLOOMING avec la complicité des artistes des EXPERIENCE POMMERY # et du Musée des Beaux-Arts de Reims.

Pour cette première exposition dans le « Cellier Pompadour », 61 artistes sont réunis sous le commissariat de Nathalie Vranken, Catherine Delot Directeur du Musée des BeauxArts de Reims, Conservateur en chef du patrimoine et Fabrice Bousteau Commissaire d’exposition et Directeur de la rédaction de BeauxArts magazine.



Alors que nous vivons une période anxiogène, nous aspirons tous à un temps d’espoir, de renouveau et de renaissance, et le printemps en est le meilleur des symboles. L’éclosion de la vie, de la nature a beaucoup inspiré les artistes au cours des siècles. Bouquets de fleurs, jardins, parcs, légumes, fruits, paysages et arbres en fleurs… autant d’éléments pour raconter une histoire que les peintres ont envie de nous transmettre.

Déjà aux XVIIème ou XVIIIème siècle, les peintres de fleurs aux Pays-Bas et en Hollande étaient de véritables spécialistes du genre. Éloignées de la réalité, ces peintures faisaient l’objet de mise en scène nées de l’imagination des artistes. Ces compositions, révélaient le côté éphémère de la vie, le caractère transitoire de l’existence.



Au XIXème siècle, les fleurs ont continué d’être présentes dans l’art : Fantin-Latour et la fraicheur de ses roses, empreintes de poésie, Gauguin et leur rendu exotique, Jacques Emile-Blanche et son bouquet d’hortensias romantiques. Dans le dernier quart du XIXème, la représentation des jardins se développe, jardins d’agrément…mais aussi jardins potagers. Signe de sociabilité pour les premiers avec Louis Français, ils rappellent le monde rural pour les seconds avec Emile Barau. Le paysage fleuri du printemps évoque Corot, et sa petite touche rouge rappelant le coquelicot : une partie de pêche au bord de l’eau (Mantes –Le matin), un moment de pause à l’ombre des arbres (Honfleur).



Les fleurs sont également présentes dans les arts décoratifs et il semblait important de rappeler ainsi la richesse de la collection de céramique de Jeanne Alexandrine Pommery, léguée au musée des Beaux-Arts de Reims en 1892.



En vis-à-vis

est présentée une vision contemporaine du thème des fleurs et du printemps : parmi ces artistes, viendront nous surprendre, entre autres, par leurs créations Pierre et Gilles, Sophie Calle, Jean-François Fourtou, Roger Dale, Jean-Pierre Formica, Barthélémy Toguo, Bertrand Gadenner, Raphaëlle Peria ou Mathilde de L’Ecotais.