Le Musée des Beaux-Arts s’expose en France

Voir en plein écran

En septembre 2019, le musée des Beaux-Arts de Reims a fermé ses portes au public pour se réinventer. Le cabinet d’architectes Aires Mateus a été sélectionné pour réhabiliter et transformer le bâtiment actuel.

Tout en travaillant sur le projet architectural et le futur redéploiement de près de 1 500 œuvres, l’équipe du musée a souhaité continuer à présenter, pendant la fermeture, ses chefs-d’œuvre hors-les-murs.

Auparavant, s’inscrivant dans la longue tradition de coopération entre musées née avec la Révolution française, le musée avait déjà pu déposer dans d’autres « musées de France » un certain nombre d’œuvres lorsque cela faisait sens ; citons notamment :

Le musée d’Art et d’Histoire de Meudon Le musée des Beaux-Arts de Cahors
Le musée d’Art et d’Histoire de Cholet Le musée de Vire Normandie
Le musée Ziem de Martigues

En 2019 et en 2020, cet élan a pris une toute nouvelle dimension et, ajoutées aux précédentes, trente-deux œuvres emblématiques ont été nouvellement déposées dans d’autres institutions partenaires, parmi lesquelles :

Le musée d’Art et d’Archéologie de Valence Le musée de Berck-sur-Mer
Le musée des Beaux-arts de Rennes Le musée Fabre de Montpellier
Le musée des Beaux-Arts de Caen Le musée d’Art et d’Histoire de Colombes
Le musée des Beaux-Arts de Quimper Le musée des Beaux-Arts-La Cohue de Vannes

De nouveaux projets de dépôts sont à l’étude. D’autres œuvres de la collection rémoise pourraient intégrer, dans les prochaines années, les parcours permanents d’autres institutions dans le cadre de la refonte de leur muséographie.

Avant de les retrouver dans le musée rénové, n’hésitez-pas, lorsque cela sera possible, à redécouvrir vos œuvres rémoises préférées partout en France !